DigitalCMO

 

Platform.sh, la jeune entreprise française spécialiste du PaaS, vient de lever 34 M $. Le tour de table  a été dirigé par Partech, basé aux États-Unis, avec Idinvest Partners, Benhamou Global Ventures (BGV), SNCF Digital Ventures etHi Inov, le fond innovation spécialisé de la famille Dessantrangle. Investisseurs VC et industriel, à l’image de la SNCF, misent sur cette start-up qui veut rendre le développement et exploitation d’application dans le cloud : rapide, fiable et simple. D’ailleurs elle a déposé  l’expression « deploy Fridays » pour illustrer l’efficacité de sa solution.

Une approche originale du DevOps et des développeurs

Après Cedexis racheté par Citrix, c’est une autre start-up française innovante du cloud qui semble prendre le chemin des Etats-Unis avec cette levée de fonds menée par Partech. Déjà bien connue dans le milieu informatique et par les DSI, la société crée par Frédéric Palais mise sur une nouvelle génération de services PaaS pour réduire la complexité du travail des développeurs. Pour Fred Palais l’enjeu c’est la complexité des services qui sont à gérer sur le cloud public qu’il faut résoudre pour bénéficier des avantages du cloud. « La page d’accueil AWS à elle seule vous permet de naviguer entre 131 produits. La catégorie IBM Cloud Computing comprend 162, juste un échantillon de plus de 2000 dans leur catalogue il faut réduire cette complexité notamment au niveau développement en misant sur les technologies DevOps.

Issue d’un spin off de Commerce Guys, l’entreprise à l’origine de Drupal Commerce, Platform.sh édite une plateforme DevOpsqui permet aux développeurs de gérer l’ensemble du cycle de vie de leurs applications. Pour cela elle s’appuie sur une stratégie open source de conteneurs.  « De cette manière, on a la certitude qu’il n’y a pas de différence entre la préproduction à la production, précise  Frédéric Plais. Coté client et notamment de la DSI cela permet de gérer la mise à jour des fonctionnalités en toute sécurité. Une approche prisée par les directions métiers qui  sur des applications digitales souhaitent tester en live de nouvelles applications.  Une approche qui selon Platform.sh permettrait  une réduction de 90% des efforts liés au développement d’application  en comparaison avec des solutions internes et surtout des gains humains et économiques sur les services managés. En clair, Platform.sh souhaite rendre la vie plus facile aux équipes de développement.


Articles récents