DigitalCMO

Après plusieurs années de R&D, Allo Media a lancé cet automne 2016 une solution baptisée « Cookie Vocal » permettant d’analyser 100% des conversations entre les clients et les marques, récompensée lors du concours organisé par le CMIT.

logo

« L’entreprise Allo Media a été créée en 2011 et s’était d’abord spécialisée dans l’édition d’annuaires téléphoniques sectoriels, rappelle Romain Sambarino, fondateur et patron de l’entreprise. Notre expérience nous a amené au constat suivant : ce n’est pas la spécialisation des annuaires qui importe, ni le nombre d’appels téléphoniques générés, mais l’analyse des conversations et l’écoute en temps réel des clients ».

Allo Media a donc développé une solution d’analyse des conversations entre les marques et leurs clients, avec leur accord. « Nous sommes à la fois positionnés en avant-vente, afin d’identifier les leads les plus prometteurs, et en après-vente notamment pour que les marques aient connaissance au plus vite des problèmes rencontrés par leurs clients, notamment via appels reçus par leurs services support », explique Romain Sambarino.

La commercialisation du « Cookie Vocal » a officiellement débuté à l’automne 2016. « Nous avons depuis levé 3,5 M€ et nous allons passé la cap des 20 salariés », précise Romain Sambarino. Par ailleurs, Allo Media fait partie des trois startups du martech récompensées lors du concours organisé pour la deuxième fois par le CMIT (Club des Directeurs Marketing & Communication de l’IT).

Allo Media commercialise sa solution en mode SaaS et prépare de nouvelles levées de fonds, notamment pour compléter son offre de connecteurs avec les différents CRM ou DMP (c’est déjà le cas pour les principales plateformes disponibles), mais également pour accélérer son développement à l’étranger : une version anglaise du Cookie Vocal va ainsi être lancée dès septembre 2017. « Le potentiel de ce marché est gigantesque, car les marques reçoivent chaque année  plus de 270 milliards d’appels. Nous n’avons pas l’ambition de les traiter tous, mais nous avons l’intention de prendre une part de marché significative, d’autant que nous n’avons pas à ce jour de concurrents directs », conclut Romain Sambarino.

Pascal Boiron, Digital CMO   


Articles récents