DigitalCMO

Orange Bank, la banque mobile d’Orange, sera lancée en France le 6  juillet prochain. Une initiative liée aux efforts  d’Orange pour trouver dans le digital des relais de croissance. Le secteur bancaire reste toutefois difficile d’accès comme en témoigne le rachat récent du réseau  du  Compte Nickel par la  banque PNB- Paribas

400 millions d’euros de CA de chiffres d’affaires en 2018

Cela sera une goutte d’eau sur le marché bancaire français mais Orange vise quand même  400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et l’objectif  d’Orange Bank est de compter, à terme, plus de 2 millions de clients en France. Pour cela l’opérateur français mise sur son réseau de distribution dont il cherche à amortir le coût. Un peu à l’image de la Poste mais en prenant le chemin des services financiers quand le réseau de la Poste ou de certaines banques ont décidé de se lancer dans la commercialisation des abonnements téléphoniques mobiles.

Orange qui compte 30 millions de clients cherchera donc avant tout à séduire ses clients traditionnels. Sans le dire Orange vise aussi par des nouveaux services, comme le transfert d’argent par SMS, des catégories d’utilisateurs, dont les besoins ne correspondent pas aux services mobiles, parfois un peu chers, proposés par les banques traditionnelles. La carte bancaire d’Orange Bnak  sera gratuite,  et Orange précise qu’il n’y aura pas de frais de tenue de compte et qu’aucune condition de revenu ne sera exigée pour les clients. L’expérience acquise avec Orange Money  sur la zone Afrique Moyen-Orient, et plus récemment le lancement d’Orange Finanse  en Pologne serviront également à développer des offres ciblées en France sur certaines catégories d’utilisateurs à faible revenu. Mais surtout Orange vise les nouvelles habitudes de paiement sans contacts pour des petits montants. Pour certaines transactions  sans contact il deviendra plus évident et  simple de se servir de son téléphone que de sa carte de paiement surtout pour les jeunes.

 


Articles récents