DigitalCMO

A l’occasion de l’AWS Summit Paris, Amazon a précisé ses ambitions dans tous les domaines du numérique et son intention de casser systématiquement les prix.

Le 19 juin 2018, Amazon organisait son AWS Summit au Palais des Congrès de la Porte Maillot. Le géant du e-commerce voulait démontrer qu’il était également un géant de l’IT. L’opération a plutôt réussi : l’événement a réuni 4 500 personnes et Amazon a présenté plus de 100 solutions dans tous les domaines du numérique, depuis l’intelligence artificielle jusqu’à l’IoT, en passant par le stockage ou les bases de données. Le Directeur Technique (CTO) d’Amazon, Werner Vogels, avait fait le déplacement pour préciser la stratégie du GAFA : son ambition est d’être chaque fois supérieur au niveau technique avec des prix très bas. AWS en a notamment fait la démonstration avec sa solution de base de données en mode cloud Aurora. D’un côté, Werner Vogels a ouvertement critiqué son principal concurrent dans le domaine des bases de données, Oracle. De l’autre, AWS indique tout simplement sur son site : « Les performances et la disponibilité des bases de données commerciales pour un 10e de leur coût ». En l’occurrence, Werner Vogels a affirmé que l’offre Aurora était celle qui connaissait la plus forte de l’histoire d’Amazon Web Services.

Amazon et l’IA

AWS a par ailleurs mis en avant trois de ses références prestigieuses (SNCF, Renault et NYSE Euronext), qui ont insisté sur les motivations techniques de leur choix du cloud d’Amazon. AWS souhaitait également prouver sa capacité à animer un écosystème composé de développeurs (plusieurs solutions dédiées ont été présentées, dont Cloud9), des partenaires (une trentaine étaient présents) et des startups (plus de 20 ont été mises en lumière).

Autre thématique forte de cet AWS Summit Paris : l’intelligence artificielle, et notamment le machine learning. Amazon entend bien jouer les premiers rôles dans le domaine de l’IA, d’autant que la marque compte l’utiliser pour son activité de commerce et qu’elle y consacre un bonne part de son colossal budget de R&D (22,6 milliards de dollars en 2017, voir notre article).

Pour le spectacle, Amazon avait également convié à cet AWS Summit l’équipe qui s’est chargée du développement d’Alexa, commercialisée avec l’enceinte Echo depuis peu (13 juin 2018), tandis qu’une enceinte Echo géante trônait au centre de l’AWS Summit.

Pascal Boiron, Digital CMO


Articles récents