DigitalCMO

Les coûts de la vie sont certes plus élevés à San Francisco qu’à Paris. Il n’empêche qu’un salaire mensuel moyen de 11 360 €, cela donne à réfléchir…

Les mieux payés se trouvent dans la baie de San Francisco : en moyenne, les informaticiens (principalement les développeurs) touchent là-bas 11 360 € par mois. Cette moyenne a été calculée par le site « Hired »sur la base de 420 000 entretiens. La première surprise, c’est que ce « record » de la baie de San Francisco ne cesse de gonfler. Premier territoire depuis 3 ans, la baie de San Francisco s’offre de luxe de progresser encore de 5% par rapport à 2016. Certes, le coût de la vie est plus élevé à San Francisco qu’à Paris (plus de 1 000 € de différence entre le loyer, la nourriture, etc.), mais Paris se situe bien en 13ème et dernière position de ce « Top » mondial, qui a été élargi de 10 à 13 pour pouvoir intégrer les « pauvres » villes non étasuniennes, comme Londres (Angleterre), Toronto (Canada) ou Paris (France), bonne dernière, avec quasiment trois fois moins que dans la baie de San Francisco !

Les 9 autres territoires « qui paient bien » sont quasiment tous aux Etats-Unis : Seattle 105 600 €/an, Los Angeles (103 200 €/an), New York (103 000 € environ), Austin au Texas (94 400 € annuels mais des coûts de la vie peu élevés), Boston, (idem), Washington DC (92 800 €/an), Chicago (90 400 €/an), Denver (89 600 €)/an) ou San Diego (86 400 €/an, soit un salaire brut mensuel de 7 200 €).

Les informaticiens parisiens pourront se consoler en se disant que vivre à Paris « côte » 1,6 fois moins cher que de vivre dans la baie de San Francisco. De la à avoir des salaires trois fois moins élevés… Les informaticiens « de province » pourront toujours regretter d’avoir des salaires deux fois moins élevés que leurs confrères franciliens, mais bons, par rapport à leurs équivalents le la baie de San Francisco, ils coûtent 6 fois moins cher…

Pascal Boiron , Digital CMO


Articles récents