DigitalCMO

A priori c’est  dans la tech que les salariés français  aiment de plus en plus travailler si on en croit la dernière étude internationale du site emploi  Glassdoor. Sur 25 sociétés évaluées Critéo et SAP  sont en France les meilleurs employeurs.

40 % d’entreprises tech dans le classement et le service informatique pas représenté

Selon les résultats de l’étude de Glassdoor, les membres de ce site ont plébiscités pour la France Critéo et SAP devant des grandes entreprises françaises comme Saint Gobain, Michelin ou Airbus. Le classement est réalisé à partir des avis émis sur le site et sur la base d’une note générale au cours de l’année passée  sur une échelle  classique en cinq points. Lorsqu’un employé soumet un avis sur son employeur sur le site de Glassdoor, il est invité à donner son opinion sur les avantages et les inconvénients à travailler dans cette entreprise.  Les employés sont également invités à donner une note de satisfaction sur  cinq critères comme le lieu de travail,  les perspectives de carrière, la rémunération et les avantages, la culture et les valeurs de l’entreprise, les dirigeants et enfin l’équilibre entre travail et vie privée. Le fort pourcentage d’entreprises de nouvelles technologies dans ce classement s’explique sans doute par le fait que les jeunes demandeurs d’emplois ont plus l’habitude de noter leur entreprise que les plus anciens mais quand on analyse le classement en détail on note une certaine concordance avec les évolutions de marché actuelles. A travers Critéo et SAP on note que le logiciel est un secteur dynamique et en croissance. Microsoft se situe par ailleurs en milieu de classement. Le Cloud est bien représenté aussi avec OVH et Amazon. Les leaders tech français comme Schneider Electric, Orange et Ubisoft font parties du classement mais sont moins bien classés en France que des grandes entreprises internationales en nouvelles technologies. On notera par ailleurs la dernière place d’IBM dont la transformation digitale tarde à porter ses fruits et enfin il faut souligner qu’il n’y pas de sociétés de services informatiques, comme Capgemini,  dans ce classement.


Articles récents