DigitalCMO

Strategir calcule le potentiel des innovations à partir d’échantillons de consommateurs d’une taille d’environ 200 personnes. Comment couvrir l’ensemble des comportements avec 200 personnes ou plus ? Grâce à l’application de l’intelligence artificielle aux échantillons études, il est aujourd’hui possible de beaucoup mieux analyser cette diversité. En amont de l’intervention de Stategir lors du Printemps des Etudes, voici l’analyse de Louise Bardot, Directeur de recherche expert MarketShaker® forecast au sein de l’entreprise.    

Par définition, chaque consommateur est unique. Fréquence d’achat, quantité, sensibilité aux promotions… : ces facteurs, entre autres, varient d’un consommateur à l’autre.

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle permet de couvrir toutes les réactions des consommateurs face à une innovation et un plan marketing en créant un panel virtuel. Parce qu’elle opère “individu par individu”, chaque personne interrogée représente un « noyau », autour duquel vont s’articuler des « clones ». Tous ont des comportements spécifiques, selon la nature des opérations et leur exposition aux actions marketing de lancement, créant un panel virtuel.

Affiner les prévisions de ventes

L’intelligence artificielle va ainsi simuler, pour chaque membre de ce panel virtuel, ses choix entre les produits actuels et les nouveautés programmées pour les deux années à venir. Par ailleurs, elle va respecter les différences qui existent entre individus sans chercher à les lisser. La prévision des performances n’est donc pas une moyenne, mais la somme des volumes de ventes individuels projetés pour chaque consommateur. Pour chaque clone virtuel créé, l’intelligence artificielle décidera de sa probabilité à trouver le produit en linéaire, selon son niveau de distribution en magasin, le moment et son niveau d’exposition au plan marketing.

Louise Bardot, Research Director, expert MarketShaker® forecast de Strategir


Articles récents