DigitalCMO

La startup E-cotiz a créé une plateforme de paiement en ligne et de gestion des cotisations pour les associations sportives. Lancée en 2014, elle a récemment été acquise par la filiale S-money de BPCE pour séduire les plus de 200 000 associations sportives françaises.

À chaque nouvelle saison, la récolte des cotisations est un véritable casse-tête pour les associations sportives. Sans véritable outil de suivi et de gestion, les dirigeants consacrent un temps fou à cette charge : encaisser les chèques, gérer les paiements en espèces, transférer les certificats à la fédération etc. Mais ça, c’était avant l’arrivée de E-cotiz en 2014. Pour répondre à cette problématique, la start-up a en effet développé une plate-forme de paiement en ligne et de gestion des cotisations. Elle permet aux clubs et associations sportives de créer en quelques minutes des formulaires d’adhésion et de paiement en ligne. Le gestionnaire du club va définir le type de collecte qu’il souhaite effectuer et paramètrer son formulaire : sélection du mode de paiement, création de code promo, définition de tarifs et mise en place de quotas, envoi de fichiers (ordonnance, certificat, licence), intégration de question spécifique, etc. Il peut ensuite l’intégrer sur le support Web de son choix. Les adhérents de l’association n’ont plus qu’à renseigner ce formulaire et à procéder au paiement en ligne.

Plus de 200 000 associations sportives dans le viseur d’E-cotiz et de BPCE

Depuis sa plateforme de gestion, le club le centralise les paiements, les suis en direct, contrôle les informations renseignées sur un dashboard et assure le suivi auprès des adhérents. E-cotiz a donc totalement digitalisé le processus de cotisation des membres d’une association sportive et offre à ses acteurs un gain de temps, d’argent et une sécurisation des données. Mais en réalité, la solution développée va beaucoup plus loin puisqu’elle est également adaptée à l’inscription pour les tournois, les événements, les stages sportifs ou la récolte de dons.

Avec 500 000 adhésions gérées, un marché potentiel de 200 000 associations et plus de 15 millions de sportifs, E-cotiz a séduit la filiale de BPCE dédiée au paiement en ligne, S- Money : cette dernière a acquis 55 % du capital de la société. Avec l’engouement autour de Paris 2024, les perspectives de développement sont très intéressantes pour la startup.


Articles récents