DigitalCMO

Eric Léal a créé l’agence digitale Trajectoires voici juste un an et elle comptera 17 salariés pour trois implantations (Toulouse, Paris et le Pays Basque). Entretien avec un “serial entrepreneur”* qui coure de succès en analyses des contenus.

Photo Equipe

  • “Une agence digitale de plus !”, pouvait-on penser lors de la création de Trajectoires fin 2016. Un an plus tard, vous êtes déjà 12, vous recrutez 5 personnes supplémentaires et vous venez d’ouvrir une agence au Pays Basque : comment expliquez-vous un tel parcours ?

Eric Léal : Il vaut effectivement mieux utiliser le mot “parcours”, pour ne pas répéter “trajectoire”. Plus sérieusement, je pense que notre modeste succès est d’abord fondé sur la conviction qu’il est essentiel de lier contenu et performance marketing ! Dans les faits, il y a eu trois grandes phases. Celle du monologue : les marques, organismes ou collectivités s’adressaient aux acheteurs, usagers ou citoyens. Puis il y a eu celle du dialogue : jusqu’à il y a peu, nous trouvions remarquable de pouvoir répondre à ces discours qui venaient “d’en haut”, même si cela n’était vraiment “en temps réel”. Aujourd’hui, nous sommes entrés dans une troisième phase dans laquelle la conversation doit déboucher sur une conversion. Ce n’est pas le mariage de la carpe et du lapin, c’est celui du numérique et du marketing !

Logo Trajectoires

  • Sur la base de ce principe, quels indicateurs utilisez-vous pour accréditer l’efficacité de vos actions ?

Eric Léal :  Comme il n’y a pas une seule réponse, il n’y a pas de question unique. Comment peut-on imaginer qu’un club de rugby de Top 14, une ONG, une collectivité ou une société commerciale utilisent les mêmes KPI ? Concrètement, nous adoptons les indicateurs de nos clients et nous nous fondons sur eux pour évaluer l’efficacité de notre travail. Le grand changement que nous prenons comme cap, c’est qu’il est désormais plus pertinent de compter le nombre de ses clients que de mesurer son audience. Aujourd’hui, nous travaillons avec une dizaine de grands clients qui représentent les différents secteurs que j’ai cités, les derniers étant la Ville de Toulouse et la communauté des communes de Toulouse Métropole, qui sont 37 et représentent près de 1,5 million d’habitants.

  • Etes-vous en train de préparer une levée de fonds ?

Eric Léal : Non, pas pour l’instant ! Nous venons d’ouvrir notre troisième agence, dans le Pays Basque, à Olatu Leku (ndlr* : Anglet). En 2018, notre développement sera focalisé sur ces trois points de présence forts que sont Paris, Toulouse et le Pays Basque (ndlr : Trajectoires vient de remporter le marché lancé par les villes de Bayonne, Pampelune et Fontarrabie pour l’élaboration et la mise en œuvre de la communication digitale du projet européen Creacity, dont le responsable est espagnol, Joanes Andueza). C’est dans cette perspective que nous allons recruter 5 nouveaux salariés dans les mois qui viennent.

 Propos recueillis par Pascal Boiron, Digital CMO

* Avant de créer l’agence Trajectoires, Eric Léal a notamment été le Directeur Général du groupe Atchik, créé à Toulouse en 1999 ety qu’il a dirigé jusqu’en 2009.

** ndlr = note de la rédaction.


Articles récents