DigitalCMO

Digital CMO propose une série de portraits des responsables marketing membres du CMIT (Club des directeurs Marketing & Communication de l’IT). Voici les informations concernant Estelle Frocrain, Directrice Marketing de Veritas Technologies pour l’Europe de l’ouest. Professionnelle aguerrie du marketing, elle occupe des fonctions dans ce domaine depuis plus de 20 ans.

Quels-sont les indicateurs que vous jugez les plus pertinents pour évaluer l’efficacité de vos actions de marketing ?

Estelle Frocrain : Tout d’abord, je ne pense pas qu’il y ait un indicateur unique qui permette d’être adapté à tous les cas. Ce que nous essayons de faire, c’est de définir des indicateurs spécifiques à chaque produit et pour chacune des étapes de vente. Un indicateur ne peut pas être fiable s’il ne tient pas compte de la maturité de l’offre et de celle du marché. Par exemple, les performances du marketing ne sont logiquement pas les mêmes pour une solution bien connue comme NetBackup ou pour les nouveaux produits de notre gamme « Information Governance ». Le fait d’avoir des approches personnalisées de nous empêche bien sûr en aucun cas de recourir aux mêmes outils et concepts que les autres marketeurs : le funnel, le taux de transformation, les médias sociaux, le trafic to lead…

Quelle est votre politique en ce qui concerne les réseaux sociaux ?

Estelle Frocrain : S’ils sont bien faits, les réseaux sociaux doivent à la fois pouvoir s’adresser aux clients existants et aux clients en phase d’acquisition. Quant à notre organisation pour les réseaux sociaux, elle est simple : le contenu est produit de façon centralisée par le marketing « worldwide » et chaque région pondère ensuite le discours, en fonction de la maturité du produit dans la région concernées, des accords technologiques locaux et intègre des informations concernant les partenaires commerciaux locaux.

Nous avons des comptes Corporate sur les différents réseaux sociaux, mais communiquons aussi en français sur Twitter et Linkedin, ce qui nous permet aussi d’amplifier les conversations de notre communauté – via notre plateforme Vox.

En tant que professionnelle du marketing, j’utilise le plus souvent LinkedIn, ainsi que son outil de Social Selling, Sales Navigator, Twitter ou WhatsApp, qui me permet de communiquer en temps réel avec divers groupes. Enfin, à titre personnel, je n’utilise pas Facebook, mais Wechat, qui permet aussi de gérer des groupes et communautés.

Quelles sont les technologies qui vous intéressent le plus en ce moment ?

Estelle Frocrain : J’ai deux centres d’intérêt forts. Le premier concerne toutes les technologies qui permettent d’améliorer la mobilité des personnes en situation de handicap. La France accuse un retard évident dans ce domaine, mais les solutions deviennent de plus en plus abordables et la situation peut donc évoluer rapidement, notamment grâce à l’impression 3D. Le second est lié à ce qui favorise la créativité, depuis les FabLabs jusqu’à l’Ecole 42. Ces démarches me semblent disruptives et permettent à la France de se libérer des trop nombreuses normes dans lesquelles elle s’est enfermée.

Propos recueillis par Pascal Boiron, Digital CMO   


Articles récents