DigitalCMO

Le cabinet Markess vient de rendre publique l’étude réalisée pour le CMIT (Club des Directeurs Marketing et Communication de l’IT. Il en ressort notamment que la quasi totalité des services marketing auront automatisé d’ici 2020 les tâches répétitives qui ne nécessitent pas d’intervention humaine.

Selon l’étude de Markess réalisée à l’initiative du CMIT, “96% des directeurs marketing auront automatisé plusieurs tâches ou actions successive sans intervention humaine”. Sur la base de ce constat sans nuance le cabinet précise que, d’ici 2020, “74% des décideurs interviewés automatiseront l’orchestration et la gestion de leurs campagnes marketing. L’enjeu sera une gestion centralisée des campagne marketing : moins d’efforts, plus de résultats, le directeur marketing combinera les outils de CRM (customer Relationship Management), CIM (customer Interaction Management ou management des interactions client) et la création de contenu.

Ce constat amène logiquement à se poser la question de la place du directeur marketing au sein des futurs organigrammes : “Le marketing se transforme, et les marketeurs aussi ! L’évolution de notre métier ne s’est pas achevée avec la digitalisation. La course à l’innovation technologique que nous vivons, et qui bouleverse nombre de modèles traditionnels, engage vers des nouveaux usages clients, de nouveaux réflexes marketing, et aussi de nouveaux outils (Automatisation, IA, DMP etc.).”, répond Jean-Denis Garo, Vice-président du CMIT et Directeur Marketing de Mitel Europe Europe du Sud.  

Autre tendance forte relevée par l’étude : “Les marketeurs préparent aussi l’arrivée de l’intelligence artificielle dans la gestion des campagnes de marketing et mèneront/ maintiendront les investissements dans des outils à valeur ajoutée. 74% des décideurs marketing mentionnent qu’ils feront appel à de l’intelligence artificielle (IA) dans le cadre de leurs projets d’automatisation de leurs campagnes.

Enfin, elle note que “53% des marketeurs souhaitent renforcer la personnalisation et la connaissance des clients grâce à un mécanisme de reciblage/retargeting plus performants et pertinents pour les sites web et les plateformes d’e-commerce. Entre 2016 et 2020, l’investissement dans la DMP (data management platform) sera multiplié par 4.”

Conclusion de Markess, par la voix d’Emmanuelle Olivié-Paul, Directrice Associée de Markess :”Sur la période 2017-2020, la demande des décideurs marketing restera soutenue en logiciels et solutions applicatives liés à l’automatisation de campagnes marketing, à l’analyse de données clients (analyse prédictive, de big data, de données non structurées) et de plates-formes de gestion des données (DMP – Data Management Platform). Une autre grande tendance se dessine. Il s’agit des besoins accrus en solutions d’intelligence artificielle. Les besoins croissants en automatisation et attribution marketing sont étroitement liés à cette évolution.

Nul doute que cette étude sera largement commentée dans ce média.

Pascal Boiron, Digital CMO

MARKES PRG CMO INFOGRAPHIE CMIT NOV 17 FINAL


Articles récents