DigitalCMO

Digital CMO propose une série de portraits des responsables marketing membres du CMIT (Club des directeurs Marketing & Communication de l’IT) avec pour objectif de partager leur vision de la transformation digitale de leur métier dans des entreprises qui sont au coeur de l’éco système de l’informatique et du digital. Voici les informations concernant Florence Ropion, Directrice Marketing de Dell France. Fournisseur de solutions numériques, Dell avec le rachat de EMC, se positionne aujourd’hui comme un « architecte de la transformation digitale », capable de travailler avec de nombreux partenaires dans les domaines du service, du conseil…

Digital CMO : Sur la base de quels indicateurs votre travail est-il apprécié ?

Florence Ropion : Le principal est la génération de demande, à la fois qualitative et quantitative, pour alimenter notre pipeline de ventes. Autrement dit, les opportunités commerciales que nous détectons pour ensuite les transformer en devis et ventes. Ensuite, en fonction des véhicules que nous utilisons – digital, marketing direct, évènements, etc. – nous surveillons des indicateurs précis comme l’acquisition de nouveaux contacts, le nombre de projets détectés (sales ready leads ), le taux de satisfaction de nos clients, mais aussi le degré de notoriété de notre marque au sein de notre industrie… En résumé, la pertinence des KPIs varie en fonction du type d’actions menées. Mais la bonne cohésion et la juste concaténation de ces KPIs/indicateurs clés réconfortent très souvent l’atteinte de notre objectif principal de génération de demande.

Digital CMO : Quels sont les réseaux sociaux que vous utilisez le plus dans la communication de l’entreprise ?

Florence Ropion : Les deux principaux sont Linkedin et Twitter. Linkedin nous permet d’assoir une présence de fonds de la marque, mais aussi de concrétiser des prises de rendez-vous, voire de faire du « social selling ». En ce qui concerne Twitter, l’approche est différente. Son apport concerne principalement la notoriété de nos collaborateurs et leur « personal branding ». Cela permet de renforcer la relation de confiance entre la marque, les interlocuteurs des clients et les clients. Nous avons d’ailleurs créé un espace dédié à ce type de dialogue sur notre site, ce qui nous permet notamment d’adapter les contenus aux centres d’intérêts des destinataires des messages.

Digital CMO : Et à titre personnel, quels sont les réseaux sociaux que vous utilisez le plus ?

Florence Ropion : A titre personnel, j’utilise beaucoup Facebook, mais la « frontière » entre la vie professionnelle et la vie personnelle n’existe pas pour moi. Je ne pose pas de barrière et je ne souhaite pas que l’on m’en impose. Autrement dit, je peux passer du temps sur Twitter le weekend pour des questions professionnelles et je peux m’octroyer quelques minutes durant la semaine pour utiliser Facebook à titre personnel.

Digital CMO : Quelles-sont les startups et les usages qui vous intéressent le plus aujourd’hui ?

Florence Ropion : Je suis très intéressée par les startups qui nous amènent de nouveaux modèles économiques. Elles font évoluer le monde. A titre très personnel, je suis très attirée par les sujets liés à la e-santé et au bien-être, car ils sont au cœur des mutations en cours.

Propos recueillis par Pascal Boiron, Digital CMO


Articles récents