DigitalCMO

Le spécialiste du mobile marketing automation, FollowAnalytics, vient de boucler un tour de table de 11 millions de dollars. Basée aux Etats-Unis, couvée par le fondateur de Salesforce, la startup a été créée par un français, Samir Addamine, et se développe maintenant  en Europe.

Alors qu’en 2016 le nombre d’utilisateurs de smartphone dans le monde dépassait les 2 milliards, l’année 2017 a été marquée par une forte progression des ventes de e-commerce sur mobile. Selon la société d’études Comscore, la part du mobile sur les ventes de e-commerce aux Etats-Unis est supérieure à 50 % sur les jouets par exemple, de 22 % sur les livres et de 13 % sur les ordinateurs et les produits électroniques.  En termes d’audience, le trafic des applications mobiles dépasse déjà celui des sites web et l’investissement publicitaire se fait de plus en plus  sur mobile. Plus que jamais, les entreprises doivent donc placer le mobile au centre de leur stratégie clients. Dans ce contexte, FollowAnalytics a choisi de se spécialiser sur l’engagement et la fidélisation in-app.

Faire des applications mobiles un canal de la relation client

La startup fondée par Samir Addamine a développé une plateforme SaaS permettant de gérer ses campagnes de notifications push et de messages in-app. Connecté aux principales solutions CRM et AMP du marché, exploitant des datas exogènes, la géolocalisation et d’autres données de profil utilisateur, FollowAnalytics optimise l’engagement des utilisateurs par ses notifications ciblées et contextualisées. Le logiciel assure également un suivi 360° et temps réel de sa base utilisateurs mobile et une analyse de ses campagnes e-marketing. Enfin, des algorithmes de machine learning offre la possibilité de créer des segments et prédire les résultats en fonction de résultats de campagnes passées. Cette approche fait donc de FollowAnalytics un intermédiaire clé entre les marques et l’audience des applications mobiles. Cela donne la possibilité aux éditeurs d’application d’accéder à de nouveaux revenus en plus des services payants et de la publicité. Pour se démarquer de la concurrence américaine (Braze notamment) et française (Batch), FollowAnalytics a choisi de se concentrer sur les grandes entreprises : elle compte ainsi parmi ses clients des grands groupes comme TF1, Xero, BNP Paribas, Allianz ou KFC. Couvée dès son lancement par Salesforce et son fondateur, Marc Benioff, accompagnée ensuite par Zetta Venture Partners, la startup s’est lancée aux Etats-Unis mais a connu son véritable développement commercial en France et en Europe. Avec cette nouvelle levée de fonds, menée par Orange Digital Ventures, elle souhaite ouvrir un bureau à Londres et s’attaquer au marché de l’Europe du Nord.


Articles récents