DigitalCMO

Alors que les chatbots se multiplient, la startup française Gogowego propose une plateforme loogicielle qui permet de les fédérer et d’analyser leur impact sur l’activité.

Créée en 2016, la startup française Gogowego est née d’une idée simple : alors que les chatbots commençaient déjà à se multiplier, elle proposait une solution logicielle pour mettre de l’ordre dans cette kyrielle de chatbots, de voicebots et autres robots conversationnels.

Gogowego_Logo

Aujourd’hui, certaines grandes entreprises ou collectivités ont déployé jusqu’à plusieurs dizaines de chatbots sur tous types de sujets. « L’idée de base est créer un « chatbot chapeau », qui fait office de porte d’entrée unique, explique Antoine Aamarcha, fondateur de Gogowego. Nous avons également voulu résoudre le problème posé dans la gestion des chatbots par l’empilement de technologies différentes. Troisième point clé : nous proposons une batterie d’analytics qui permet aux clients de mesurer l’impact des chatbots sur l’expérience-client. »

Face à elle, Gogowego trouve notamment Google, qui a développé l’outil « Chatbase », présenté comme le Google Analytics des chatbots, solution focalisée sur l’analyse (et pas la fédération), proposée gratuitement. « Notre plateforme est également gratuite pour les développeurs », répond Antoine Aamarcha. Dans ce contexte, Gogowego souhaite faire grandir le plus vite possible une communauté de développeurs de chatbots : « nous voulons réunir plus 500 chatbots d’ici fin 2018, explique Antoine Aamarcha.

Plusieurs fois récompensée (lauréate des « Challenges Numériques Smart City, concours d’innovation numérique de Bpi France…), Gogwego a été fondée en juin 2016 par Antoine Aamarcha, ancien CTO d’Orange, diplômé de l’INP- ENSEEIHT (Institut National Polytechnique de Toulouse – École nationale supérieure d’électrotechnique, d’électronique, d’informatique, d’hydraulique et des télécommunications) et de la Johns Hopkins University (cursus de data scientist).

Pascal Boiron, Digital CMO


Articles récents