DigitalCMO

Après avoir révolutionné l’accès aux salles de sport pour le grand public, Gymlib a lancé l’an dernier une offre corporate pour accélérer l’implantation de programmes sportifs en entreprise. Pour appuyer la commercialisation de cette nouvelle offre, la startup vient de boucler un tour de table de 3 millions d’euros.

Il y a 4 ans, Sébastien Béquart et Mohamed Tazi lançaient à travers Gymlib.com la commercialisation de pass permettant d’accéder pour un nombre de séances limités aux salles et cours de sport sans abonnement annuel. Cette offre sans engagement et à prix réduit s’inscrit parfaitement dans l’air du temps : les jeunes consommateurs sont en effet de plus en plus réfractaires à l’idée de souscrire des contrats de longue durée, en particulier quand il s’agit du loisir. En parallèle, beaucoup de néo-sportifs ne vont pas au bout de leur résolution et d’autres cherchent plutôt à multiplier les expériences sportives (gym suédoise puis crossfit, natation, etc.), ce qui rend souvent l’abonnement annuel très peu adapté. Gymlib a donc rapidement séduit de nombreux adeptes, d’autant que son réseau de partenaires s’est développé rapidement : aujourd’hui, la startup couvre toute la France avec plus de 1 800 salles de sports, grâce à des partenariats avec les leaders Neoness, Club Med Gym, Keep Cool ou Vita Liberté. L’acquisition de Fieldin en juillet 2015 (qui s’était accompagnée d’une levée de fonds de 1 million d’euros) lui a permis de diversité son offre sur d’autres sports comme le yoga, la gym suédoise, le bodycombat ou la gym suédoise.

« Créer le ticket restaurant du sport »

En 2016, l’équipe de Gymlib.com a lancé une offre entreprise, Gymlib Corporate, qui pourrait bien devenir sa priorité dans la stratégie de développement de la startup. Cette solution permet aux entreprises d’offrir une Carte Sport aux salariés donnant un accès illimité à toutes les activités des réseaux partenaires Gymlib. « Les entreprises fournissent des tickets restaurant pour les repas, des chèques vacances pour les congés, des bons cadeaux pour les loisirs. Mais aucune solution pour le sport ! » remarque Grégoire Véron, Directeur commercial. Cette Carte s’accompagnera de services visant à améliorer l’animation des collaborateurs par le sport mais aussi l’image de marque de l’employeur.

Gymlib a déjà séduit plusieurs dizaines de sociétés, dont Accenture, Deloitte, EY ou Criteo. Avec cette levée de fonds auprès de Breega Capital, Fa Dièse, Kima Ventures et Alyan Group, la startup va doubler ses effectifs, en particulier ceux dédiés à la prospection commerciale.


Articles récents