DigitalCMO

DigitalCMO

La start-up Alan, proposant des services en ligne d’assurance santé pour les entreprises et indépendants, continue sa croissance exceptionnelle. En moins de 2 ans, l’Assurtech a déjà bouclé 2 levées de fonds et converti 850 entreprises clientes. Elle vise désormais les 100 000 personnes assurées à horizon 2020/2021.

Le marché de la santé représente en France 35 milliards d’euros annuels, selon Les Echos. Un marché auquel les start-ups françaises commencent à s’intéresser, dans le sillage d’une dynamique exceptionnelle venant des Etats-Unis : outre-Atlantique, plusieurs acteurs se sont faits un nom  comme Oscar Health (valorisé 3 milliards de dollars) ou Root Insurance (51 millions de dollars levés cette année). En France le mouvement est en train de s’accélérer comme en témoignent les levées de fonds récentes de +Simple.fr et Alan.

Des services d’assurance 100% dématérialisés pour un même niveau d’assurance

Dès son lancement en 2016 par Jean-Charles Samuelian et Charles Gorintin, Alan avait réussi un gros tour de force en obtenant le premier agrément ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) Banque de France pour un groupe indépendant depuis 30 ans. En octobre de la même année, la startup levait 12 millions d’euros. Cela lui a permis de développer son offre de base : une assurance santé, 100% dématérialisée, venant simplifier les démarches d’inscription, d’échange de documents tout en gardant le niveau de couverture des assurances « traditionnelles ».

En plus d’une souscription simplifiée, la principale innovation d’Alan vient de ses interfaces utilisateur (application mobile et web) : elles permettent aux clients de transférer leurs documents par photo, d’échanger directement avec les conseillers Alan et de suivre le détail des remboursements. La startup propose également une carte tiers payant au format carte bancaire ou numérique. Pour les entreprises, la démarche de simplification est la même : inscription rapide, invitation des salariés, etc. Avec cette offre et grâce à des partenariats avec Payfit, Station F, HEC, kima Ventures ou Cap Digital, Alan a séduit de nombreuses TPE, PME et surtout startups : elle revendique actuellement 7 000 personnes assurées à travers 850 entreprises. Mais cette première levée de fonds a également permis de déployer deux nouveaux services : l’Assurtech Alan a lancé une offre prévoyance et s’est plus récemment ouverte aux freelancers et indépendants.

Ce mois-ci, Alan vient de clôturer une nouvelle levée de fonds record : 23 millions d’euros levés auprès des fonds Index Ventures, Xavier Niel, la CNP, Partech et Portag3 Ventures. Avec ces fonds, la société devrait considérablement consolider son équipe (pour atteindre les 80 collaborateurs) et développer de nouveaux services. Son ambition est d’atteindre les 20 000 assurés d’ici la fin de l’année et les 100 000 à 2021.


Articles récents