DigitalCMO

Digital CMO propose une série de portraits des responsables marketing membres du CMIT (Club des directeurs Marketing & Communication de l’IT). Voici les informations concernant Laurence Delecroix, Marketing Senior Manager Europe du Sud de Juniper Networks. Elle a auparavant occupé des postes de direction du marketing ou de la communication chez ECS, Bay Networks, Nortel, Cisco, Fiducial, VMware… Pour rappel, Juniper Networks est un groupe international qui compte près de 10 000 salariés et est présent dans une cinquantaine de pays dans le monde. Spécialisé dans les solutions de réseaux et la sécurité informatique (matériels, logiciels et services), Juniper Networks réalise un chiffre d’affaires supérieur à 4,5 milliards de dollars.

 Digital CMO : Sur la base de quels indicateurs votre travail est-il apprécié ?

Laurence Delecroix : Nous identifions deux grandes familles de KPI. La première concerne la création et la gestion de nouveaux contacts. Concrètement, il faut aller plus loin que la génération de leads et les transformer en opportunités commerciales. Dans ce domaine, l’indicateur que nous suivons le plus est l’évolution de la part de marché de Juniper Networks. La seconde grande famille d’indicateurs est liée à la progression du panier d’achats de nos clients, notamment via du « cross-selling » ou au « up-selling ». Le portfolio Juniper comprend une large gamme de solutions , souvent managés par des équipes différentes chez nos clients, il appartient donc au marketing d’accompagner la diffusion de nos offres. Nous veillons également à faire progresser continuellement la part des services dans notre activité.

Digital CMO : Quels sont les réseaux sociaux que vous utilisez le plus dans la communication de l’entreprise et ceux que vous utilisez à titre personnel ?

Laurence Delecroix : Les réseaux sociaux ont une place très importante dans la communication de Juniper Networks. Cela ne concerne pas uniquement les messages de la marque vers les utilisateurs, mais aussi les échanges entre les utilisateurs. Ils forment une importante communauté, unie par des focus techniques exigeants. En la matière, le réseau social le plus utilisé est Facebook et le compte est géré de façon centralisée, au niveau mondial. La technique est un sujet universel qui demande à être géré au niveau mondial.

Avec les autres réseaux sociaux, les usages sont davantage liés au business et sont logiquement personnalisés pays par pays. Dans ce cas, les discours de la marque doivent être « localisés ».

Enfin, nous gérons un blog qui nous conduit à faire intervenir des clients, des partenaires technologiques ou des revendeurs de la marque.

A titre personnel, j’utilise principalement Facebook, surtout pour échanger avec mes proches et avec les personnes qui partagent ma passion pour le golf. En ce qui concerne mon compte Twitter, j’en ai une utilisation que l’on pourrait qualifier de « semi-professionnelle ». Concrètement, j’ai trois principaux types de messages sur ce réseau social : ceux qui concernent les techniques du marketing, ceux qui sont liés à la promotion de la place des femmes dans le numérique et ceux qui traitent du golf. Au final, sur mon compte Twitter personnel, je m’exprime en tant que professionnelle du marketing plutôt qu’en tant que Directrice Marketing de Juniper Networks.

Digital CMO : Quelles-sont les startups et les usages qui vous intéressent le plus aujourd’hui ?

Laurence Delecroix : Je ne me focalise pas sur quelques startups. Toutes les jeunes entreprises innovantes m’intéressent. Au-delà, je suis de près l’actualité de la French Tech, à la fois pour être informée des actions de promotion des technologies françaises à l’étranger et pour découvrir de nouveaux prestataires dans les domaines du marketing. Lorsqu’on mesure réellement la présence des startups françaises sur un salon mondial comme le CES de Las Vegas, on ne peut qu’être impressionné !

Propos Recueillis par Pascal Boiron, Digital CMO


Articles récents