DigitalCMO

Dans le cadre d’un débat organisé par Syntec Numérique sur la donnée, le Secrétaire d’Etat chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, s’est déclaré opposé à la vente des données personnelles.

Doit-on donner la possibilité aux citoyens de commercialiser les données personnelles les concernant ? C’est la proposition portée par le think tank GénéralitionLibre, représenté ce mardi 13 mars par son fondateur, Gaspard Koenig, lors du « Grand débat de la donnée », organisé par Syntec Numérique (deux autres éditions auront lieu en avril et en mai).

De son côté, le Secrétaire d’Etat chargé du numérique, Mounir Mahjoubi,, s’est déclaré opposé à l’idée que chacun puisse commercialiser les données personnelles le concernant. Selon ses défenseurs, ce principe permettrait à tout un chacun de trouver des sources de revenu supplémentaires et bouleverserait le modèle économique des GAFAM, habitués à ne pas payer pour obtenir ces données.

Mounir Mahjoubi s’était déjà exprimé la veille, lundi 12 mars, lors du salon Big Data. Il avait notamment expliqué les difficultés qu’il avait rencontrées pour récupérer les données personnelles le concernant. Dans le même discours, il a enjoint les professionnels présents d’engager la même démarche. Il a pointé du doigt Uber (sans le citer directement) en expliquant que ce dernier avait stocké ses déplacements au cours des quatre dernières années (points de départ et d’arrivée, localisation 5 minutes après l’arrivée…). Selon lui, l’entrée en vigueur de la RGPD fin mai prochain devrait permettre d’éviter ce type de dérives.

La Rédaction, Digital CMO


Articles récents