DigitalCMO

Linkedin, racheté par Microsoft il y a bientôt 2 ans, semble plus miser sur la gestion des talents et le recrutement pour se développer que sur son modèle publicitaire. 

Racheté 26  milliards de dollars en cash  par Microsoft en 2016, Linkedin tente toujours de  se développer en tant que média, avec une offre publicitaire ciblée,  et sur le marché du recrutement. Cette activité continue cependant représenter une part importante des revenus de Linkedin. Selon les chiffres de la société.avant son rachat par Microsoft cela représentait près de 2/3 des revenus évalués à l’époque à près de 1 milliards de dollars.

Pour renforcer cette activité Linkedin a annoncé cette semaine l’acquisition de Glint  une plateforme que le réseau social  présente comme leader dans l’animation,  l’engagement des employés et la gestion des talents. Basée à Redwood City et disposant de bureaux à Londres, au Royaume-Uni et à Lincoln, dans le Nebraska, Glint compterait  plus de 300 clients dans le monde. Sur le plan de la stratégie Linkedin estime que l’offre de Glint et les bases de Linkedin permettront aux entreprises d’identifier et d’attirer les meilleurs talents. Les services de Glint permettant, par ailleurs,s sur la base d’une bonne gestion des données de créer des dynamiques d’équipe et de travail collaboratif avec une plus grande productivité qu’aujourd’hui. C’est donc sur les données, l’animation et les comportements que la start-up mise pour ses solutions de gestion des talents destinées aux ressources humaines des entreprises.


Articles récents