DigitalCMO

Krux se définit à travers sa solution de DMP (Digital Management Platform) comme le spécialiste des données intelligentes. Cet éditeur américain partage notamment sa vision du comportement digital des consommateurs dans un livre blanc.

Une vision trés automatisée des agences et du comportement digital

Avec l’acquisition de Krux pour 700 millions de dollars en octobre dernier, Salesforce a acheté une société qui a fait de la donnée et de son utilisation le coeur de son business model. Trés présente sur le terrain des données digitales, Krux collaborait déjà avec Salesforce qui prévoit d’intégrer cette solution de DMP (Data Management Platform) à son son offre de Marketing Cloud et à son offre d’Intelligence Artificielle appelée modestement Einstein.

Récemment, l’équipe Data Science de cette société  a publié un livre blanc qui est en fait une étude comportementale  des clients sur le digital à travers l’analyse de  100 milliards d’événements informatiques collectés. Les équipes de Krux ont par ailleurs corrélées ces données à des modèles comportementaux liés à des facteurs comme  le revenu des ménages, l’âge et le sexe. Même si les constats publiés dans cette étude sont très généraux, ce rapport est intéressant au niveau des bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour gérer ces volumes de données et analyser le comportement digital des consommateurs.

C’est d’ailleurs bien dans ce domaine du Big Data que Krux souhaite se démarquer de la concurrence des agences qui ont tendance à vouloir proposer leurs propres solutions et plateformes. Pour Krux le challenge des agences c’est de répondre à la demande actuelle des entreprises en matière d’automatisation des comportements. Un modèle que ne suivront pas toutes les agences confrontées à des coûts de développement prohibitifs de développement informatique dans ce domaine, une main d’oeuvre informatique qu’elles ne sauront pas gérer et surtout des consommateurs qui commencent à refuser une trop grande automatisation  comme en témoigne le succès des adblockers sur la cible des 16-25 ans.

 

 


Articles récents