DigitalCMO

Les 10 principaux acteurs du smartphone n’ont lancé « que » 110 nouveaux modèles en 2017, contre 155 en 2016, soit une baisse supérieure à 29% ! Principale explication : les coût liés aux lancements de nouveaux produits.

Parmi les 10 premiers acteurs du marché des smartphones, 8 ont lancé moins ou autant de nouveaux modèles qu’en 2016. C’est une évolution sans précédent pour cette industrie relativement jeune, car cela correspond à une baisse de plus de 29% du nombre de lancements (110 au lieu de 155).

En fait, les deux seules marques qui font exception à cette règle sont les industriels chinois Huawei 25 nouveaux produits au lieu de 22 l’année précédente) et Oppo (12 nouveaux modèles au lieu de 9).

C’est ce qui ressort de l’infographie publiée par Statista sur la base des chiffres de GSMArena, à l’occasion du grand rendez-vous mondial de la téléphonie mobile qu’est devenu le Mobile World Congress (MWC) de Barcelone.

On notera que la baisse la plus spectaculaire est celle d’un autre constructeur chinois (repreneur des activité PC d’IBM) : Lenovo. Dans son cas, la baisse est de 84,6% (de 26 à 4 nouveaux smartphones).

Parmi les explications, on trouve bien sûr le manque d’innovations majeures dans le domaine de la téléphonie mobile en 2017 (les principaux progrès viennent d’être annoncés lors de l’édition 2018 : forte baisse des prix, disparition quasi-total des « bord », généralisation du format 16/9ème et montée en puissance de l’intelligence artificielle), mais surtout le coût très élevé du lancement d’un nouveau modèle (publicités, actions marketing et communication…).

Dans le registre « minimaliste », on trouve les deux géants étasuniens Apple et Google, qui n’ont respectivement lancé que 3 et 2 nouveaux produits, soit ni plus ni moins qu’en 2016. Cette concentration sur un nombre restreint de nouveautés leur permet d’investir davantage sur chacune d’elles…

La Rédaction, Digital CMO


Articles récents