DigitalCMO

A l’occasion de son Forum 2018, le CMIT (Club des Directeurs Marketing et Communication de l’IT) a décerné les Trophées des startups « martech » (marketing technologies). Cette année, le grand vainqueur a été PlayBots. Présentation.

Créée en 2016 et spécialisée dans le BtoB, PlayBots a développé un assistant virtuel qui qualifie les leads et permet notamment de réserver un créneau pour une démonstration. « Nous sommes partis du constat que, en majorité, les showrooms ne proposent plus aux acheteurs potentiels d’être accueillis par un humain et mettent à leur disposition des formulaires s’ils sont intéressés par une démonstration, explique Jonathan Stock, cofondateur et CEO de PlayBots (en photo). Or, dans le secteur BtoB, 81% des acheteurs ne remplissent pas les formulaires en question ! ».

PlayBots a été le grand vainqueur de cette deuxième édition du Trophée de la start-up martech du CMIT. Composé de 8 spécialistes, le jury du CMIT a sélectionné 10 startups « coup de cœur », dont 3 ont été nominées pour recevoir le grand prix (le Trophée Platinum) : les participants du 9ème Forum du CMIT (près de 300) ont élu PlayBots. Les deux autres startups nominées étaient Ooshot (plateformes de prises de vue permettant de recourir systématiquement aux banques d’images) et Realytics (analyses des impacts des campagnes de publicité télévisées).

Logo_TropheeCMIT_2018

Les lauréats du Trophée des startups martech 2018 du CMIT, des membres du jury et les partenaires.

Les lauréats du Trophée des startups martech 2018 du CMIT, des membres du jury et les partenaires.

Vers un marketing plus « humain » ?

Dédiée à la « data », cette 9ème édition du Forum CMIT a également été marquée par le retour en force des méthodes et des outils qui permettent au marketing de remettre les relations humaines au cœur des échanges avec les clients potentiels, quels qu’ils soient (ce qui explique notamment la victoire de PlayBots.

A ce sujet, l’intervention de Christophe Cousin, Directeur Général de Camp de Base et Chief Data Officer de Webedia, a été remarquée et appréciée, notamment lorsqu’il a « moqué » la montée en puissance d’un jargon hybride entre les jargons du marketing et de l’IT, largement fait d’acronymes, d’anglicismes et d’abréviations.

Pascal Boiron, Digital CMO  


Articles récents