DigitalCMO

Pour certains analystes Conversica c’est un nouvel éditeur sur le marché encombré du marketing automation et pour d’autres c’est une « tech » qui grâce aux technologies d’intelligences artificielles souhaite révolutionner  la relation commerciale. La start-up américaine qui se considère comme un  fournisseur de logiciels d’engagement de leads basés sur l’intelligence artificielle  pour les ventes et le marketing a annoncé une levée de fonds de 34 millions de dollars.

34 millions de dollars dans l’IA commerciale ?

Dans son communiqué de presse Conversica donne une explication très claire de son positionnement. La solution permet  individuellement de qualifier et de suivre automatiquement les prospects pour les transformer plus efficacement en clients. Ce service est utilisé par 1000 entreprises et 16 000 utilisateurs selon les chiffres communiqués par la start-up américaine. Dans les faits Conversica privilégie un modèle relationnel one to one faisant une part belle belle aux e-mails et SMS améliorés dans leur conception et gestion par une plateforme d’intelligence artificielle.

Conversica déclare notamment envoyer  180 millions d’e-mails et de messages SMS par l’intermédiaire de sa plate-forme avec un taux de réponse de 35%  qui est 8 fois plus élevé que les courriels de marketing habituels précise la société. A vérifier  bien sur avec les clients de Conversica : IBM, Epson ou encore la  société française Talend. Parallèlement Conversica développe des assistants automatisés  sur certains échanges commerciaux  types comme  dans le secteur automobile, le logiciel et les prêts bancaires. C’est dans ce dernier domaine technologique que la start-up américaine souhaite faire porter ses efforts face notamment à la concurrence des Chatbot  qui sont développés par de nombreuses agences de marketing qui voient dans ce modèle technologique simple un moyen de résister aux éditeurs de logiciels.

 

 

 

 


Articles récents