DigitalCMO

Pourquoi Adobe acteur historique des logiciels de créativité et design met 4,75 milliards de dollars sur la table pour racheter Marketo, un éditeur de logiciels spécialisé dans le marketing automation ! Nos explications

L’éditeur américain Adobe, acteur historique des logiciels photos, design et documents, a annoncé le 20 septembre son intention de racheter Marketo, le leader des solutions de marketing automation BtoB, pour un montant de 4,75 milliards de dollars. Marketo revendique plus de 5 000 clients, 500 partenaires et une communauté engagée de 65 000 membres. Selon différentes sources, le chiffre d’affaires de la société se situerait autour de 300 millions de dollars. Adobe précise que la transaction devrait être conclue au cours du quatrième trimestre de son  exercice fiscal 2018. Jusqu’à cette date, chaque entreprise continuera à fonctionner de manière indépendante.

Marketo avait été racheté en 2016 par Vista Equiy, un fonds d’investissement américain, pour un montant de 1,8 milliard de dollars. Il aura fallu seulement 2 ans à ce fonds d’investissement pour plus que doubler sa mise. Adobe, qui a racheté au printemps dernier Magenta,  l’éditeur de plateforme de e-commerce,  pour 1,68 milliard de dollars se positionne avec ce nouveau rachat comme un acteur clé sur le marché des logiciels destinés aux directions marketings et commerciales. Un segment de marché en très forte croissance, notamment dans le cadre de la transformation digitale des entreprises et de l’automatisation  du marketing.

Adobe ne cache d’ailleurs pas qu’il aimerait avec ce rachat devenir incontournable dans le traitement, l’analyse et la personnalisation  de la donnée marketing sur les marchés BtoB et BtoC. «Pour les spécialistes du marketing de tous les secteurs, il est impératif de se concentrer sur la fourniture d’expériences pertinentes, personnalisées et engageantes», a notamment déclaré Brad Rencher, vice-président exécutif et directeur général de Digital Experience, Adobe. «L’acquisition de Marketo élargit l’avantage d’Adobe en termes d’expérience client  BtoC et BtoB et place l’offre Adobe Experience Cloud au cœur de tout le marketing », a-t-il également précisé dans le communiqué de presse diffusé à l’occasion de ce rachat. Un positionnement revendiqué également par Oracle, SAP, IBM  et Salesforce, à partir de leurs logiciels de relation client et de plusieurs rachats récents. Avec cette acquisition, Adobe devient donc un concurrent de plus en plus direct des grands éditeurs logiciels américains sur une cible de décideurs clé dans le cadre de la transformation digitale des entreprises. Même si pour cela Adobe devra encore se renforcer dans le domaine de l’analytique et de la relation client deux domaines où des acquisitions sont encore possibles.

La Rédaction, Digital CMO

 

 


Articles récents