DigitalCMO

Le mouvement de consolidation des jeunes entreprises de la vague digitale se poursuit. Synthésio vient d’annoncer son rachat par la société d’études Ipsos. Un rachat qui peut se comprendre par le positionnement de Synthésio sur l’étude des conversations sur les réseaux sociaux mais qui traduit aussi la convergence s’opérerant entre les marchés des études et de la relation client. 

Synthésio,, jeune entreprise positionnée sur l’écoute et l’analyse des conversations sur les réseaux sociaux, a annoncé son rachat par Ipsos fondé en 1975 et qui est l’un des leaders des études de marché et des opinions. Synthésio fait partie de ces jeunes entreprises qui ont levé rapidement des fonds au cours des cinq dernières années  et qui se sont positionnées sur l’analyse des données digitales.  Synthesio a été fondée en 2006 et possède des bureaux à New York, Paris, Londres, Singapour et Bruxelles.

Dans un communiqué, Loic Moisand, PDG et cofondateur de Synthesio, a précisé les raisons de ce rapprochement.  «Notre focalisation sur les technologies innovantes, y compris l’Intelligence Artificielle, afin de détecter les opinions des consommateurs à partir de milliards de conversations en ligne et l’expérience d’Ipsos en matière d’études de marché et de conseil, offriront à nos clients communs un moyen unique de construire et de faire progresser leurs programmes d’intelligence sociale. Cette acquisition amènera les clients à des informations sociales plus exploitables et en temps réel, et leur donnera un avantage concurrentiel plus fort sur le marché.  »

Mais synthesio souhaite aller au delà de cet aspect sur le marché de la relation client. Selon Synthésio, la société prévoit dans l’avenir d’être la plateforme de référence de l’ensemble des entités commerciales d’une entreprise. Les prochaines versions de sa solution seront axées sur la configuration rapide et puissante de tableaux de bord, le marketing d’influence, et l’analyse prédictive des tendances par le biais de l’intelligence artificielle précise la jeune entreprise.

Du coté d’Ipsos on peut noter que ce rachat s’inscrit principalement dans la volonté de la société d’études de renforcer son expertise en matière d’écoute sociale. « Nous sommes heureux d’accueillir l’équipe de direction de Synthesio. En combinant nos forces, nous donnerons à nos clients l’accès à un plus large éventail de données, à des informations exploitables et à une compréhension plus profonde des clients. « a déclaré Didier Truchot, président-directeur général d’Ipsos à l’occasion de ce rachat. Ipsos a également précisé que Synthesio restera une entité autonome.

Pour la société d’études le challenge sera maintenant de financer la course technologique dans ce domaine avec notamment les grands éditeurs de logiciels américains comme Oracle, Salesforce ou encore Adobe qui font de l’analyse des données digitales un axe important de développement. Cela demandera une approche plus centrée sur la relation client et sans doute que cela passera par d’autres acquisitions complémentaires pour faire face à la convergence des métiers du marketing et des études.

 


Articles récents