DigitalCMO

Avec sa plateforme en ligne permettant de réaliser en toute autonomie les premières démarches relatives aux dispositifs fiscaux, Self&Innov permet aux entreprises de s’approprier l’expertise des consultants. Quelques mois seulement après son lancement, la startup bordelais lève 105 000€ auprès de business angels et de BPI France.

Il y a quelques mois, nous vous présentions Self&Innov à l’occasion de sa mise en ligne. Autour de Mathieu Bacquin, les fondateurs dressaient alors le constat suivant : alors que le métier du conseil représente une part non-négligeable du PIB français (1% environ), il n’est encore que trop peu exploité par les TPE et PME. Pourtant, une partie de l’activité de conseiller peut être automatisée ce qui la rendrait plus accessibles aux petites entreprises. L’équipe de Self&Innov a donc créé des « selforiels », des formulaires guidés en ligne permettant d’établir un diagnostic quant à son éligibilité aux dispositifs mais aussi de préparer les premiers éléments du dossier.
En se focalisant seulement sur le CIR, CII et le JEI, la startup a choisi d’éprouver son modèle sur un nombre limités de selforiels : malgré cette limite, plus de 1 000 entreprises ont utilisé la plateforme, en seulement 5 mois. Un premier succès qui lui permet d’enrichir dès maintenant sa gamme de services. L’équipe profite donc de  sa levée de fonds pour annoncer la sortie d’un nouveau selforiel : un MOOC complété d’une prise de notes encadrée dont le résultat final est le montage, en toute autonomie, du dossier technique justificatif des demandes de CIR et CII. Tout simplement, l’étape venant juste après la détermination du montant de crédit d’impôt à déclarer. A travers les différentes formules, l’entreprise peut ensuite faire appel à un consultant afin de valider et monter définitivement le dossier ou le boucler elle-même.

En moins de 6 mois, Self&Innov a donc déjà rajouté une étape dans son process d’automatisation du métier de conseil. Mais la jeune société voit plus loin. Suite à sa levée de fonds, elle ambitionne de doubler ses effectifs (de 10 à plus de 20) d’ici la fin de l’année et d’étendre son offre de selforiels. L’objectif est également d’accélérer sur le plan commercial, en se faisant connaitre des 14 000 PME françaises potentiellement éligibles au CIR.


Articles récents