DigitalCMO

Pour l’édition 2017 du Tour de France, Amaury Sport Organisation et Dimension Data misent sur le machine learning pour porter l’expérience des fans vers une dimension toujours plus décisionnelle et prédictive.

Il y a 2 ans, Amaury Sport Organisation introduisait pour la première fois le suivi GPS des cyclistes sur le Tour de France : une petite révolution pour la fan-expérience qui cachait en réalité plus de 10 ans de développement. Cette année, l’événement cycliste le plus suivi au monde et son partenaire, Dimension Data, voient plus loin en introduisant le machine learning dans l’exploitation des données GPS. Ces datas, de plus en plus précises (jusqu’à 3 milliards sur les 3 semaines contre 128 millions l’an dernier), offrent une analyse détaillée de la vitesse, de la distance entre les coureurs ou de la composition des groupes. Complétées par les informations météos et le détail du parcours (dénivelé, sprints intermédiaires, classement montagne), elles sont désormais exploitées avec un objectif d’analyses prédictives : des algorithmes de machine learning permettront de prédire, sur chaque étape, la probabilité de différents scénarios de course. Basée exclusivement sur le cloud, cette « solution-projet » développée par Dimension Data est pilotée à distance et est très facilement déployée auprès de tous les partenaires médias de l’événement, dont France TV.

Fidéliser les fans et recruter les digital-natives

Si le support technologique est impressionnant (GPS, support cloud, machine learning), les 2 partenaires n’en oublient pas pour autant l’objectif principal de ce projet : améliorer la fan-expérience. « Aujourd’hui, nos followers veulent être immergés dans l’événement. Ils s’impliquent plus que jamais au niveau numérique dans les médias sociaux, et souhaitent une expérience deuxième écran en direct et attractive pendant le Tour. La technologie nous permet de transformer complètement leur expérience de la course. », précise ainsi Christian Prudhomme, directeur du Tour de France. En partageant des analyses data sur Twitter et Facebook ou même en offrant un suivi live complet sur site web, ASO cherche à offrir de nouveaux canaux à ses fans, mais c’est aussi un excellent moyen de recruter les digital-natives : « Ce qui est particulièrement passionnant pour nous, c’est le fait que nous aidons A.S.O. à attirer une nouvelle génération de fans nés dans l’ère du numérique, et le fait que les technologies avancées comme le machine learning ouvrent de nouvelles possibilités dans la fourniture de données, demandée par les fans d’aujourd’hui. », conclut Scott Gibson, directeur Digital Practice de Dimension Data.Tour


Articles récents