DigitalCMO

C’est passé inaperçu mais le 21 novembre était la date de la Journée Mondiale de la Télévision de l’UNESCO. Pourtant selon différentes études la Télévision est de moins en moins regardée. Concurrencée par Internet, elle ne devrait plus être le premier média mondial dès 2020. 

C’était donc hier la Journée Mondiale de la Télévision. A contre courant des usages, l’UNESCO insiste sur  l’importance de la télévision en tant que premier moyen de communication et passage normal de l’information de masse, notamment dans les pays en voie de développement. La télévision joue un véritable rôle en ce qui concerne la diffusion de l’information et de la connaissance et constitue un puissant outil reflétant et déterminant les conditions et les aspirations humaines estime L’UNESCO. Si la TV reste un média de masse dans les pays en voie de développement du fait de la faible qualité de l’internet,  dans les pays développés et en Chine son usage est en perte de vitesse. Le web est en effet en passe de devenir plus important que la télévision dans le monde entier. Le temps passé devant la télévision ne cesse de baisser depuis plusieurs années et il est rattrapé par celui accordé à Internet constate la société d’études Statista.

Selon le nouveau rapport Zenith, mentionné par Statista, plus que quelques minutes ne séparent la télévision d’Internet en 2018 et les courbes devraient se croiser en 2019. Alors que la consommation télévisuelle moyenne mondiale s’élevait à 188 minutes – soit près de 3h10 – par jour et par personne il y a moins de 10 ans, elle n’était plus en 2017 que de 174 minutes et Zenith prévoit une baisse à 168 minutes d’ici 2020. À l’inverse, seules 48 minutes quotidiennes étaient passées sur Internet dans le monde en 2009, mais la hausse a été rapide et la consommation moyenne devrait atteindre 160 minutes cette année, soit 2h40 précise Statista. De plus en plus producteurs de contenus à l’image d’Amazon, Apple et bien sur Netflix, les géants du web ont su offrir de nouveaux services  grâce à Internet. En revanche, la TV n’a pas encore réussie sa mutation technologique et surtout sa mutation économique dont le modèle reste basé sur l’audience  publicitaire  des programmes sans véritable interactions avec les consommateurs.


Articles récents