DigitalCMO

Avec son boîtier connecté au port de diagnostic des voitures, la plateforme ouverte Xee permet aux conducteurs de bénéficier de nombreux services basés sur l’analyse de data. La startup Eliocity qui développe cette solution vient de lever 12 millions d’euros auprès de Bridgestone et Total.

A la vue des investissements récents, la mobilité semble être le principal enjeu de l’écosystème startups. Avec comme figure de proue Blablacar, la France a vu éclore de nombreuses sociétés proposant des services d’auto-partage, de gestion des frets, de gestion des parcs automobiles, etc. Un certain nombre de ces acteurs ( Drivy, Ector, Smoove) est passé par l’accélérateur lillois du groupe Mobivia. Aujourd’hui, c’est une nouvelle startup soutenue par le groupe fait parler d’elle, Eliocity.

Eliocity a créé un boitier XeeConnect qui se connecte à la prise de diagnostic des voitures. Ce boitier recueille en direct toute une série de données retransmises par réseau mobile à l’application mobile Xee : localisation, vitesse, informations techniques (feux allumés, niveau essence, etc.). L’application Xee centralise, retraite et analyse l’ensemble de ces informations pour proposer de nombreux services de suivi de votre véhicule mais aussi d’alerte : historique des trajets, suivi des dépenses en carburant et projection, localisation du véhicule en temps réel, alerte SMS en cas d’accident, en cas de niveau d’essence bas, de feux allumés, définition d’un périmètre d’utilisation et d’une plage horaire, etc. Mais surtout, le boitier est compatible avec des applications tierces et Eliocity a même créé un stores dédié aux applications pour véhicules connectés au boitier Xee (presque 20 applications déjà , dont celles de Norauto ou Midas).
A travers sa technologie et son store, Xee se positionne comme un canal de récupération et de traitement de données stratégique pour les acteurs qui souhaitent développer de nouveaux services pour les véhicules connectés. Un positionnement qui a séduit Bridgestone et Total, d’autant que le boitier est compatible avec de très nombreux véhicules.

Les 12 millions d’euros injectés par les investisseurs vont permettent à la startup d’accélérer sa commercialisation en Europe. Il devrait également investir massivement dans de la R&D afin d’améliorer de traitement et la structuration des données recueillies.


Articles récents