DigitalCMO

Apple, Google, Amazon et des groupes comme Ikea, Samsung ou Legrand rassemblés au sein de l’alliance ZigBee ont annoncé le lancement du groupe de travail « Connected Home over IP » destiné à créer une norme commune de connectivité des  équipements de maison.

L’objectif du projet Connected Home over IP soit « la maison connectée sur réseau IP » est de « développer et promouvoir l’adoption d’un nouveau standard ouvert de connectivité » selon le communiqué de presse publié le 18 décembre dernier par Amazon, Apple, Google et Zigbee Alliance. Créée en 2002 pour développer le protocole ZigBee de communication d’objets domestique connectés, la Zigbee Alliance rassemble plus de 400 entreprises dont des groupes comme Ikea, Legrand, Samsung SmartThings, Schneider Electric ou Somfy souhaitant une norme universelle pour leurs équipements intelligents.

Tous ces acteurs  sont confrontés à la multiplication des normes  de communication des objets connectés et ont décidé de s’accorder sur un standard compatible avec leurs produits. Le projet Connected Home over IP  vise  à « simplifier le développement pour les fabricants et d’augmenter la compatibilité pour les consommateurs » et  « permettre la communication entre les appareils domestiques intelligents, les applications mobiles et les services cloud ».

Développé en open source, sans redevance pour son utilisation et avec –en principe- toutes les garanties de confidentialité, le projet Connected Home over IP devrait voir le jour fin 2020 via un projet de spécification qui fonctionnera avec les protocoles de connectivité existants. Reste à savoir si les marques développant leurs propres technologies arriveront réellement à s’entendre. L’enjeu est crucial car la croissance du marché des équipements de maison connectée devrait progresser de 23,5% en 2019 avec 815 millions d’objets vendus et une prévision d’1,39 milliard en 2023 selon les chiffres publiés en septembre par le cabinet IDC.





Articles récents