DigitalCMO

Révélatrices des besoins du marché, les récentes levées de fonds montrent l’importance grandissante de l’intelligence artificielle dans quasiment  tous les secteurs de la Tech aux USA, en France et dans les startups nations.  

DeepTech : toujours plus d’automatisation

Avec 225 millions de dollars en juillet, c’est pour l’instant l’une des plus importantes levées de fonds de l’été. Fondée en 2005 en Roumanie et maintenant basée à New York, la licorne UiPath est l’un des leaders du marché des services RPA (logiciels d’automatisation de processus par la robotique). Son CEO Daniel Dines a déclaré que le financement sera utilisé pour faire évoluer la plate-forme d’UiPath et approfondir ses investissements dans « l’innovation alimentée par l’IA » à mesure qu’il étend ses offres de logiciels en tant que service (SaaS) dans le cloud.

Toujours sur le thème de l’automatisation, la startup newyorkaise NS1 a annoncé une levée de fonds de 40 millions de dollars et totalise 125 millions de dollars de levées de fonds depuis sa création il y a deux ans. NSI optimise les infrastructures réseaux et améliore l’accès aux applications et sites web de ses 600 clients dont LinkedIn ou Dropbox. « La pandémie a apporté un sentiment d’urgence à la modernisation informatique. Les projets de cinq ans sont réduits à un an  ou moins » affirme Kris Beevers son CEO.

MedTech : disruptions annoncées

Les effets du Covid-19 ont renforcé la décision des investisseurs d’accorder 51 millions de dollars à la startup Density de San Francisco. Son business model ? Commercialiser et installer des systèmes comptabilisant le nombre de personnes entrant et sortant des bâtiments et des pièces grâce à des capteurs infrarouges. Le besoin de recenser et localiser les gens était déjà présent mais la distanciation sociale l’a rendu impératif.

Transformer les neurosciences en service ? C’est l’ambition de la startup Kernel qui a créé deux technologies d’enregistrement cérébral qui donnent aux chercheurs un aperçu de l’esprit humain. Basée à Los Angeles, Kernel vient de lever 53 millions de dollars. « Si nous pouvons quantifier les pensées et les émotions, conscientes et inconscientes, une nouvelle ère de compréhension, de bien-être et d’amélioration humaine émergera » espère Bryan Johnson son CEO.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les deux tiers de la population mondiale n’ont pas accès à l’imagerie médicale. Beaucoup de patients sont donc obligés d’attendre des semaines ou des mois pour obtenir un diagnostic. Basée en Israël, la startup Nanox a développé un nouvel appareil à rayons X baptisé « Nanox.Arc » qui réduit considérablement les coûts en proposant une imagerie médicale low cost. Nanox a levé 59 millions de dollars levés pour conclure une série B à 110 millions de dollars.

MarkTech : encore mieux connaitre les clients

Ecouter les appels commerciaux en temps réel puis les transcrire et les analyser pour donner des conseils utiles au vendeur, c’est ce que propose la startup Chorus.ai. Basée à San Francisco, elle vient de réaliser une levée de fonds de 45 millions de dollars pour développer sa solution avec encore plus d’intelligence artificielle.

La licorne Autho fournit une plate-forme pour authentifier, autoriser et sécuriser l’accès des applications, des appareils et des utilisateurs. Lancée en 2013 en Argentine par Eugenio Pace, Auth0 est installée en Californie avec une valorisation à 1,9 milliard de dollars.  Sa levée de fonds de 120 millions de dollars a été menée par Salesforce Ventures.

FinTech : dématérialiser et sécuriser

Fin juin, la startup française Swile (ex-Lunchr) a levé 70 millions d’euros pour se développer à l’international. Dématérialisant les tickets restaurants sous forme de carte de paiement, la jeune société montpelliéraine  ambitionne  d’y ajouter les titres-cadeaux, les titres-mobilité et les titres-vacances. Swile a déjà convaincu  8 000 entreprises pour qui elle gère au quotidien les titres de restauration de 210 000 employés en traitant un volume d’émission de 400 millions d’euros.

Créée en 2016 en Angleterre, la startup Quantexa utilise l’IA pour aider les institutions financières à détecter les fraudes, trouver des opportunités de vente, analyser les risques de crédit.  Elle vient de réaliser une levée de fonds de 64,7 millions de dollars. « Nous constatons une énorme demande pour notre plate-forme pour prendre en charge de multiples applications sur nos principaux marchés des services financiers et dans de nouveaux secteurs industriels. Cet investissement accélérera notre feuille de route pour l’innovation produit et nous permettra d’investir davantage dans les régions d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie-Pacifique, ainsi que de s’étendre dans de nouveaux endroits » a déclaré Vishal Marria, CEO de cette société qui compte des clients comme SBC, Standard Chartered Bank ou Accenture.





Articles récents