DigitalCMO

Ogury a annoncé une levée de fonds de 45 millions d’euros auprès d’Idinvest. Ogury propose des solutions permettant  d’optimiser la publicité sur les mobiles. Idinvest réalise un  investissement à contre-courant des tendances actuelles sur la publicité automatisée dont les levées de fonds sont en baisse de 75 % selon e-markerter. Pourquoi ?

Ogury le spécialiste des solutions publicitaires sur les mobiles pour les annonceurs et les éditeurs vient d’annoncer une levée de fonds de 45 millions d’euros de la part d’Idinvest. Ogury mise sur les contraintes du RGPD pour cibler dans son offre les utilisateurs dont il peut certifier le consentement et ainsi offrir une audience de qualité par rapport  à ses concurrents. Ogury affiche 100 millions de dollars de chiffre d’affaires et revendique une  audience de plus de 400 millions d’utilisateurs via ses partenariats.

Pourquoi le positionnement d’Ogury est intéressant sur l’Adtech

Si on s’en tient à son audience actuelle, Ogury ne peut pas vraiment rivaliser avec Facebook ou Google mais son positionnement lui permet de  proposer ses services aux annonceurs qui redoutent de ne pas être conformes, notamment en Europe, avec les règles établies en matière de RGPD et de protection des données. Un positionnement astucieux sur le marché des mobiles mais dans un secteur qui est entré en phase de consolidation sous la pression de plusieurs mutations. Tout d’abord on constate dans la plupart des études que les consommateurs sont confrontés à une pression publicitaire digitale croissante. Le plus souvent ils  sont à la recherche d’une consommation digitale plus anonyme. Autre mutation : celui du contexte réglementaire qui oblige les grands acteurs Adtech de la première génération comme Criteo  à  rechercher des solutions de contournement dans l’exploitation en volume des cookies. Et enfin, le dernier facteur d’évolution constaté de cette jeune industrie, c’est la technologie qui a considérablement évoluée avec la montée en puissance de l’intelligence artificielle. Celle-ci devrait permettre aux annonceurs de travailler plus facilement  sur la personnalisation de leurs audiences avec une nouvelle génération d’acteurs de la publicité.

45 M€ pour profiter du CCPA  ?

Idinvest  qui vient d’annoncer le bouclage de son troisième fonds  digital à 330 millions de dollars semble donc miser, en premier lieu, avec cet investissement sur une consolidation du marché Adtech. Ogury pourrait utiliser sa levée de fonds  pour racheter de nouvelles sociétés. Ogury a acquis récemment Influans la société créée par les anciens de Talend dont Bertrand Diard. Mais avec cette levée de fonds Ogury peut aussi accélérer le développement de son chiffre d’affaires en surfant sur la mise en oeuvre  du CCPA outre atlantique. Le CCPA limité à la Californie et avec une entrée vigueur en janvier 2020 est une réglementation assez large de protection des consommateurs et de confidentialité de leurs données . Le CCPA (California Consumer Privacy Act) va réglementer les devoirs des entreprises californiennes sur la protection des données et leurs usages. Une opportunité pour Ogury dont tout le modèle économique repose sur sa capacité à distribuer de la publicité à des utilisateurs mobiles dont les consentements ont été enregistrés et prouvés.

En photo :  Thomas Pasquet et Jean Canzoneri créateurs de la société Ogury. ©DR

 





Articles récents