DigitalCMO

Sendinblue, l’éditeur  français de marketing automation, vient d’annoncer une levée de fonds de 140 millions d’euros. Objectif  :  consolider son approche multi fonctions du marketing automation et devenir un acteur international de l’industrie du logiciel dans ce domaine

Connu au départ pour son offre d’emailing, Sendinblue, créé en 2012, a élargi les fonctionnalités de son logiciel à pratiquement tous les aspects du marketing automation y compris le CRM.

Cette approche lui permet de revendiquer un positionnement global face notamment aux éditeurs américains comme Adobe (qui a racheté Marketo) ou encore Oracle.

L’extension de ses fonctionnalités  au traitement des données de type CRM devrait permettre dans le futur  à Sendinblue de concurrencer  certains éditeurs américains comme Salesforce, Microsoft ou encore Sage sur le segment des PME/PMI.

Avec la montée en puissance de l’intelligence artificielle, de nombreux éditeurs estiment pouvoir bousculer les acteurs en place en misant sur des solutions  plus souples et plus près des besoins actuels des utilisateurs, notamment les directions marketing, avec un usage direct des données. Sarbacane, un autre éditeur français d’emailing, vient d’annoncer une levée de fonds de 23 millions d’euros pour se développer, avec l’aide de ces nouvelles technologies, dans la même direction que Sendinblue.

Une levée de fonds de 140 millions d’euros

Dans le cadre de son développement, Seninblue qui réalise 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, vient  donc d’annoncer une levée de fonds de 140 millions d’euros.

Une levée de fonds record qui doit lui permettre de franchir un cap au niveau international et devenir un éditeur avec des références mondiales. Sendinblue déclare compter désormais plus de 180 000 clients dans 160 pays.

Cette levée de fonds a été réalisée auprès de Bridgepoint Development Capital et Bpifrance. Partech Growth, entré au tour précédent, reste au capital selon le communiqué de presse de l’éditeur français.

 





Articles récents