DigitalCMO

Selon le Shopping Index de Salesforce, l’activité e-commerce a progressé de 20 % dans le monde et de 24 % en France sur le dernier trimestre. Une accélération notable un peu partout dans le monde lié, bien sûr, à la crise du Covid-19 mais qui a débouché sur une croissance de seulement 4 % des dépenses.

Le shopping Index de Salesforce est un indicateur qui  analyse les données de l’activité de plus d’un milliard d’acheteurs dans le monde de manière anonyme. Selon les données recueillies sur le dernier trimestre, cet index enregistre une augmentation de 20 % du commerce en ligne contre 12 % au premier trimestre 2019. Plus en détail, une croissance de  16 % du trafic web est enregistrée mais seulement 4 % au niveau des dépenses. L’audience e-commerce a donc véritablement explosé pendant cette crise du Covid-19 mais la conversion vers l’achat a faiblement progressée paradoxalement.

L’une des raisons de cette faible conversion provient de la perturbation des systèmes de livraison de produits dans de nombreux. Salesforce note d’ailleurs que le revenu des sites proposant l’achat de courses en ligne avec retrait en magasin (Click and Collect) a grimpé de 27 % contre 13 % pour les sites ne proposant par cette option. Entre le 10 et le 20 mars, les revenus digitaux des sites pratiquant le Click & Collect ont augmenté de 92 %, contre 19 % pour les sites ne le proposant pas précise Salesforce dans son communiqué.

La grande distribution traditionnelle plus concurrencée par l’e-commerce sur les biens de première nécessité

Durant cette période l’index indique que la consommation en ligne des biens de première nécessité a progressé de 200 %. Une réalité pour tous les acteurs de l’e-commerce qui accroissent  ainsi  leur positionnement futur en matière de distribution notamment face aux enseignes de la grande  distribution traditionnelles dont c’était jusqu’à présent la chasse gardée. Un mouvement renforcé par la réglementation Covid-19 qui, comme en France, autorise uniquement la vente de ces produits aux sites d’e-commerce comme Amazon qui a fait l’objet d’un rappel dans ce domaine.





Articles récents