DigitalCMO

Alan fait partie des startups à succès qui ont levé des fonds importants ces dernières années. Créér en 2016, la jeune Assurtech qui s’est fait une place dans la prévoyance santé en entreprise vient d’annoncer une levée de fonds de 50 millions d”euros pour pivoter vers les services de santé.

C’est en bonne place sur son site web, Alan a lancé  depuis le démarrage de la crise du Covid-19  le programme « Coup de pouce ». Gratuit et ouvert à tous, il donne accès aux dernières informations disponibles sur le COVID-19, à une application  d’auto-diagnostique ainsi qu’à un service de télémédecine et à des programmes de Yoga. En annonçant une nouvelle levée de fonds de 50 millions d’euros, la jeune entreprise française souhaite encore accentuer ce positionnement dans la télémédecine et les services digitaux aux assurés.

Selon certaines sources, la société qui compte 200 salariés et réalise un chiffre d’affaires de plus de 50 millions n’aurait séduit que 75 000 clients dans le domaine de la prévoyance santé en entreprise. Une place acquise, il est vrai en peu de temps, grâce à ses levées de fonds successives (23 et 40 millions d’euros) mais qui reste modeste dans le monde du courtage des assurances.

50 millions d’euros pour pivoter dans les services digitaux de santé

Avec cette nouvelle levée de fonds, Alan souhaite se positionner sur les services de santé de demain. « Depuis sa création, Alan a pour mission de rendre le système de santé simple, juste et transparent pour tous. Dans le contexte de crise actuel, cette ambition est d’autant plus forte. La crise de COVID-19 a renforcé l’aspiration des individus à avoir une meilleure emprise sur leur propre santé et à bénéficier de meilleurs soins à tous les niveaux” précise notamment la société dans son communiqué de presse.

Alan souhaite notamment bâtir ce que la jeune société appelle le futur des soins de santé. “L’ambition d’Alan est de devenir la principale application de ses membres pour accéder à des informations instantanées lorsqu’ils se préoccupent de leur santé, trouver des praticiens et communiquer avec eux ou encore recevoir des conseils de santé personnalisés et proactifs” précise encore Alan dans son communiqué de presse.

Une ambition qu’elle veut construire à l’international et qui sera un véritable challenge au regard de la concurrence internationale et des enjeux technologiques en IA  dans ce secteur.

Photo : Charles Gorintin et Jean-Charles Samuelian, fondateurs de la société et respectivement CTO et CEO . ©Alan





Articles récents