DigitalCMO

Alphabet, la maison mère de Google et YouTube, vient de publier ses résultats pour le premier trimestre de l’année. Rien d’alarmant mais le taux de croissance est en baisse de 4 points  par rapport à l’année passée alors que la crise n’a pesé que sur une toute petite partie de l’activité ce  trimestre.

Sur le premier trimestre 2020, les revenus d’Alphabet ont progressé de 13 % à 41,2 milliards de dollars, en hausse de 13% par rapport à l’année dernière. Un taux de croissance inférieur de 4 points à celui enregistré l’année passée à la même époque. La directrice financière  Ruth Porat ne cache pas d’ailleurs qu’Alphabet a enregistré une baisse significative de ses revenus sur la fin de ce trimestre sans donner plus de détails sur l’ampleur de cette baisse.

Les informations utiles de ce trimestre  pour les marketeurs

Quand on analyse dans le détail les résultats de ce premier trimestre, on constate que les revenus liés au activités de search ont progressé de 8,9 % pour s’établir à 24,5 milliards de dollars. Les revenus publicitaires ont fait un bond de 33 % sur ce trimestre à 4,38 milliards de dollars. La confiance des annonceurs vis à vis du réseau social de vidéos semble être revenue. Les revenus publicitaires de Google ont progressé eux de 10 % pour atteindre 33,7 milliards de dollars sur ce trimestre.

Sur ces deux activités historiques (le search et la publicité) Google enregistre donc une croissance moyenne de moins de 10 %. En revanche,  la croissance enregistrée sur son activité Cloud, qui a progressé de 52 % à 2,7 milliards de dollars, commence à peser positivement sur sa croissance globale.

 





Articles récents