DigitalCMO

Accusé pendant cette crise de faire passer ses intérêts avant ceux de ses salariés, Amazon a décidé de tirer un trait sur ses profits du 2ème trimestre. Quatre milliards de dollars seront donc consacrés à la lutte contre le Covid-19. Au premier trimestre les ventes sont en hausse de 26 %.

Dans ses résultats du premier trimestre, Amazon vient d’annoncer une croissance en valeur de 26% portant ses ventes à 75,5 milliards de dollars sur ce premier trimestre. L’année passée, à la même période, Amazon avait enregistré des revenus de 59,7 milliards de dollars au premier trimestre 2019. Le bénéfice d’exploitation a un peu diminué à 4,0 milliards de dollars au premier trimestre et le  bénéfice net, en baisse, s’établit  2,5 milliards de dollars.

Amazon va bien mais face aux critiques de ces dernières semaines son fondateur Jeff Bezos a décidé de consacrer ses profits du second trimestre à la lutte contre le Covid-19 pour la sécurité de ses employés. Dans son communiqué de presse Amazon précise que sont pas moins de 4 milliards de dollars qui seront consacrés à lutter contre la pandémie mais aussi à apporter un support direct à ses salariés, notamment en matière de sécurité. Dans son communiqué Jeff Bezos évoque toute une série de mesure et  même des augmentations de salaire.

En France, Amazon a été sanctionné pour ne pas avoir respecté les règles sanitaires dans ses entrepôts pendant la durée du confinement. Un peu partout dans le monde, Amazon est accusé de tirer profit de la situation actuelle liée à son modèle. Par ces déclarations son fondateur espère inverser la tendance dans les médias.

Au regard des résultats de ce premier trimestre, il est clair qu’Amazon va sortir renforcé de cette période qui a vu les usages digitaux exploser. La concurrence avec la grande distribution est de plus en plus frontale notamment dans le domaine des biens de première nécessité. Amazon sait que pour continuer à progresser dans ce domaine il doit posséder une image et une réputation irréprochable. La grande distribution qui est souvent montrée du doigt pour ses pratiques avec les fournisseurs a su, dans les médias, se forger une image de plus en plus responsable. C’est loin d’être le cas pour Amazon. Mais il va y consacrer 4 milliards de dollars.

 





Articles récents