DigitalCMO

Auteur avec Gabriel Dabi-Schwebel du livre « SAAS: Tous les Secrets de la croissAnce pour Accélérer la vente de votre Solution logicielle » paru en septembre, Colin Lalouette dirige la startup Appvizer qui a réalisé une levée de fonds 2,5 millions d’euros en début d’année. Sur les 43 catégories de logiciels marketing d’Appvizer, l’automatisation marketing et l’e-mailing représentent 80% des requêtes.

Vincent Biard – Quel est le sujet de ce livre ? A qui s’adresse-t-il ?

Colin Lalouette – Ce livre s’adresse avant tout aux éditeurs de logiciels. Que cela soit des jeunes de 20 ans qui se posent des questions jusqu’aux éditeurs bien établis qui doivent continuer à se réinventer. Avec Gabriel Dabi-Schwebel nous avons essayé de partager l’ensemble des bonnes pratiques que nous avons observé sur le marché depuis le lancement d’un logiciel jusqu’à sa revente ou l’introduction en bourse. Les éditeurs de logiciels sont finalement assez isolés et l’équipe d’Appvizer les conseille assez fréquemment alors nous avons décidé de regrouper tous nos conseils dans un livre.

Vincent Biard – Pourquoi un livre papier à l’ère du digital ?

Colin Lalouette – Effectivement, nous aurions pu envoyer des mails aux éditeurs mais ils en reçoivent déjà 200 par jour. Nous aurions pu éditer un livre blanc mais le scintillement de l’écran est fatiguant. Un livre est pratique car on peut le lire partout et quant on veut. Les Français restent très attachés au livre. Même si le livre parle de numérique, si on peut sortir du numérique quelques heures, tant mieux.

Vincent Biard – Qu’avez-vous appris en écrivant ce livre ?

Colin Lalouette – Je me suis rendu compte du nombre d’erreurs que j’avais faite ! Chaque chapitre est renforcé par des interviews de CEO et sur les 20 chapitres et interviews, j’avais fait la moitié des erreurs qu’il ne fallait pas faire. C’est cela l’entrepreneuriat.

Vincent Biard – Votre plateforme Appvizer référence 10 000 éditeurs de logiciels. Y-en-a-t-il trop ?

Colin Lalouette – On estime aujourd’hui à 200 000 le nombre d’éditeurs de logiciels dans le monde. Cela n’inclut pas les chiffres de la Chine je pense. En France, il y en aurait 8 000 et 10 000 si on ajoute les éditeurs de jeux vidéo mais c’est un secteur très particulier. Y-a-t-il trop d’éditeurs de logiciels ? C’est le marché qui décide. Néanmoins je ne pense pas qu’il y en ait trop car nous sommes dans un monde qui a besoin de productivité et de compétitivité afin qu’une entreprise du numérique ou pas reste sur le marché. Par contre, c’est très difficile de trouver le bon logiciel et c’est pour cela qu’Appvizer a été créée. C’est une solution gratuite assez unique au monde même si nous sommes encore loin de ce que nous comptons faire bientôt.

Vincent Biard –Mais l’offre des logiciels n’est-elle pas si proche que la différence se fait sur leur promotion, marketing et commercialisation au détriment d’une valeur ajoutée technologique ?

Colin Lalouette – Le marketing est forcement un élément de différenciation avec par exemple des stratégies basées sur des freemiums. D’autres misent sur des services différents avec un maximum d’accompagnement, point fort des Français alors que les Américains développent des stratégies d’automatisations et de modèles gratuits. La différenciation se fait aussi par le prix, par la notoriété. L’adoption du logiciel est parfois plus importante que le logiciel même.

Vincent Biard – Il y aurait 7 000 éditeurs de solutions Martech et bon nombre de CMO que nous interrogeons nous avouent être un peu perdus dans cette offre pléthorique. Y-en-a-t-il trop ? Comment va évoluer ce marché entre consolidation et intégration ?

Colin Lalouette – Vu depuis ma position, il n’y en aura jamais trop parce que c’est justement mon métier. Ensuite, c’est certain qu’il y aura de la casse, des rachats et des fusions car cette offre ne peut pas grandir indéfiniment. On voit ainsi des rapprochements s’opérer dans le monde du CRM. En marketing digital, la demande ne grandit peut-être pas aussi vite que l’offre.

Vincent Biard – Avec les consultations d’Appvizer, vous disposez d’une base de données extraordinaire. Quelles sont les demandes d’informations sur les logiciels de marketing ?

Colin Lalouette – Avec le covid, il y a eu un pic de trafic impressionnant sur les logiciels de visioconférence. Sur les 43 catégories de logiciels marketing, nous avons eu un pic de recherches très important en automatisation marketing et en e-mailing de la dernière semaine de mars jusqu’à fin juin. Pour nous, cela représente 80% des requêtes en termes de logiciels. Mais aujourd’hui le marketing digital est aujourd’hui phagocyté par la publicité digitale, ce qu’on appelle le SEA avec 80% du business qui revient à Google.

En photo : Colin Lalouette ©Appvizer

Site web : https://www.appvizer.fr/ 





Articles récents