DigitalCMO

La création de données devrait quadrupler entre 2020 et 2025. Ensuite la croissance sera encore exponentielle selon les résultats de cette étude publiée par Statista. Un enjeu important pour les entreprises qui vont être confrontées au coût croissant du stockage de données dans le cloud et qui vont devoir gérer également leur usage dans le temps.

Selon les chiffres donnés par Statista dans cette infographie, la création de données liée à la transformation digitale des entreprises et à la multiplication des usages grands publics est en train de fortement s’accélérer pour quadrupler dans les 5 années à venir. Pour illustrer la masse des données produites par les entreprises et les particuliers, Statista indique que si on souhaitait sauvegarder toutes les données numériques créées l’an dernier dans le monde, il serait nécessaire de disposer de l’espace de stockage contenu dans 330 millions des plus grands disques durs actuels (100 téraoctets chacun). Selon Statista, la totalité des données créées en 2018 représente 33 zettaoctets. Et ce volume va exploser dans les années qui viennent. Comme l’indique le graphique, la création de données numériques pourrait presque quadrupler entre 2020 et 2025 avant de poursuivre une croissance exponentielle et dépasser le seuil des 2 000 zettaoctets à l’horizon 2035.

Vers des politiques marketings responsables pour limiter la création des données et son impact ?

Face à ce phénomène les enjeux sont multiples. D’une part, cela va représenter un coût financier important tant pour les entreprises que pour les particuliers qui vont devoir penser à la sauvegarde de leurs données numériques personnelles. D’autre part, la gestion des usages liés à la bonne gestion des données, dans un cadre réglementaire de plus en plus strict comme avec le RGPD, va se complexifier. Enfin, des enjeux en matière de développement durable vont commencer à émerger. Parmi ceux-ci on peut citer : la consommation en énergie  propre des fournisseurs de cloud comme AWS, Azure ou Google, le développement de politiques marketing durables et responsables dans la création et exploitation  des données, la publication du bilan énergétique des acteurs du digital dans la création de services digitaux responsables. Des tendances à venir au regard des chiffres communiqués dans cette étude.


Articles récents