DigitalCMO

Pour l’instant la réalité augmentée (AR) n’a pas encore bousculé les usages publicitaires. Selon le site eMarketer, les revenus publicitaires avec ce format devraient cependant être multipliés par 3 cette année et atteindre 8 milliards de dollars en 2024.

Après la vidéo, la réalité augmentée (AR)  va-t-elle  devenir le format préféré des publicitaires, notamment sur les applications mobiles ? Selon le site eMarketer, qui cite l’institut  d’études ARtillery Intelligence, ce format ne représentait en 2019 qu’un tout petit pourcentage du marché publicitaire avec seulement 500 millions de dollars.

Mais eMarketer prévoit une forte accélération du développement de la réalité augmentée puisque les revenus devraient être multipliés par trois cette année pour atteindre un peu moins de 1,5 milliard de dollars.  Le décollage du marché étant prévu pour 2024, une date à laquelle les revenus publicitaires dans ce format devrait atteindre plus de 8 milliards de dollars.

Pour eMarketer, le développement des usages digitaux notamment dans l’ e-commerce enregistré en 2020 et qui devrait se poursuivre en 2021 va  accélérer l’adoption de ce format. D’autant que la 5G et les nouveaux formats de téléphone portable comme celui de l’Iphone 12 Pro permettront une meilleure lecture de ces formats.

Sur le plan technique, les spécialistes considèrent que l’iPhone 12 Pro est devenu le premier téléphone à disposer d’une caméra de type LiDAR.  Cette technologie permet de prendre  les mesures d’un objet  à partir desquels on peut produire une matrice  3D. Principalement utilisé  dans le cas des voitures autonomes pour renseigner l’environnement d’un parcours, cette technologie permet de jeter les bases de l’intégration des objets dans un  environnement virtuel. Avec à la clé la possibilité de produire des publicités immersives pour les acheteurs. 





Articles récents