DigitalCMO

Après avoir annoncé en juin un nouveau programme de licence destiné aux éditeurs de presse et médias, Google confirme son intention de mieux rémunérer les contenus de la presse. Google a notamment prévu d’y consacrer 1 milliard de dollars dans les trois prochaines années.

En procès en France  avec de nombreux médias, notamment sur les droits voisins,  Google vient d’annoncer une enveloppe d’un milliard de dollars pour rémunérer les éditeurs qui signeront un accord de licence pour son nouveau fil d’actualité appelé News showcase.

Annoncé sur le blog de Google en juin dernier, ce fil de news sera spécifique et permettra aux internautes, selon Google, d’accéder à des informations plus complexes mais aussi de s’inscrire à ces fils d’infos en fonction de leur intérêt.

Pour nourrir News showcase, Google compte sur les éditeurs de presse. De leur coté, les principaux médias estiment qu’ils ne sont pas rémunérés à la hauteur de  leur présence sur Google en dépit du trafic que leur apporte le moteur de recherche. Avec ce service, Google promet plus de clicks vers les sites médias qui ont de plus en en plus de mal à monétiser leur audience.

Pour amadouer les éditeurs de presse, Google avait déjà investi plusieurs millions de dollars dans des projets de presse un peu partout dans le monde à travers son initiative Google News Initiative. Une structure qui lui permettait d’investir sur des projets médias innovants dans des startups ou chez des éditeurs traditionnels.

 





Articles récents