DigitalCMO

eMarketer vient de publier ses prévisions annuelles sur la dynamique mondiale du marché publicitaire en 2020 et 2021. Sans surprise la crise économique pèsera fortement. En France, où la baisse du PIB a été confirmée à – 11 %, la décroissance anticipée par la revue & société d’études spécialisée américaine est de -11,8 %.

Selon eMarketer le montant des  dépenses publicitaires dans le monde baissera de 4,5% cette année pour atteindre 614,03 milliards de dollars. Une chute brutale à comparer aux prévisions de croissance effectuées avant la crise sanitaire. La société d’études prévoyait une augmentation de 7 %.

eMarketer prévoit que ce marché rebondira fortement en 2021 en raison d’une explosion des dépenses mondiales dans le digital qui augmenteront de plus de 16 % contre près de 8 % cette année.

eMarketer note qu’à l’exception de la Chine les 37 marchés publicitaires étudiés  cette année enregistreront une croissance négative. La Chine devrait anticiper une croissance à peine positive de 0,3%.

En France où la décroissance de l’économie nationale atteindra -11 % selon les derniers chiffres du gouvernement, eMarketer anticipe une baisse de près de 12%.

La baisse devrait être excessivement forte sur les médias traditionnels même si le Groupe TF1 a annoncé pour le troisième trimestre de cette année une croissance de ses revenus publicitaires de 7,5 %  et de plus de 16 % sur un an.  La reprise d’un confinement strict en France jusqu’à  Noël devrait peser sur la consommation des ménages et les dépenses publicitaires.





Articles récents