DigitalCMO

Selon eMarketer, la crise sanitaire dope les ventes d’e-commerce aux États-Unis qui atteindront 794,50 milliards de dollars cette année. La hausse enregistrée sera de 32,4% d’une année sur l’autre.  Un taux de croissance pratiquement deux fois supérieurs aux prévisions initiales de 18 % commente eMarketer.

«Nous avons vu la croissance  commerce électronique accélérer d’une manière qui ne semblait pas possible au printemps dernier, étant donné l’ampleur de la crise économique», commente Andrew Lipsman, analyste principal chez eMarketer & Insider Intelligence dans le cadre de la publication de ces chiffres. «Bien qu’une grande partie de cette accélération soit due à des biens de consommation alimentaire, il y a eu  aussi une croissance surprenante sur d’autres catégories de produits de grande consommation comme l’électronique grand public et l’ameublement” ajoute-t-il.

Les ventes de commerce électronique atteindront 14,4% de toutes les dépenses de détail aux États-Unis cette année et 19,2% d’ici 2024. Si l’on exclut les ventes d’essence et d’automobiles, la pénétration du commerce électronique grimpe à 20,6% précise également eMarketer dans son article.

Les achats en ligne sont si forts qu’ils compenseront largement la baisse de 3,2% des dépenses physiques cette année, qui tomberont à 4 711 milliards de dollars. En conséquence, les ventes au détail totales aux États-Unis resteront essentiellement stables. L’e-commerce a donc permis au secteur de la distribution de résister dans son ensemble en dépit de la crise économique.

En savoir plus : https://www.emarketer.com/content/us-ecommerce-growth-jumps-more-than-30-accelerating-online-shopping-shift-by-nearly-2-years?ecid=NL1001

 





Articles récents