DigitalCMO

Le live vidéo a été l’un des services les plus utilisés durant cette crise du Covid-19. Une étude récente de Business Insider montre que FaceTime est la solution le plus employée par le grand public mais le marché s’élargit avec des services comme Zoom répondant à des usages grand public comme professionnel. La startup française PlayPlay vient d’ailleurs d’annoncer une levée de fonds pour faciliter la production de vidéos pour les entreprises.

Des centaines de millions de télé-travailleurs, des milliards de personnes confinées un peu partout dans le monde, la vidéo live est devenue, durant cette crise du Covid-19,  le principal canal d’interaction grand public et professionnel. Aux Etats-Unis, une étude réalisée en mars par Business Insider fait état de la domination de FaceTime dans ce domaine.

Selon les résultats de cette étude 47,6% des adultes américains avaient utilisé l’application FaceTime préinstallée d’Apple pour discuter avec leur famille et leurs amis pendant la pandémie. 44,1% avaient utilisé Facebook Messenger suivie de Zoom (31,5%), Skype (22,5%) et WhatsApp (18,4%). Le succès de Zoom sur le grand public a d’ailleurs contraint Facebook a lancer en avril un nouveau service baptisé Messenger Room pourtant permettre de connecter jusqu’à 50 personnes. 

Coté entreprise, Team, le service de visio conférence de Microsoft, montrait sa robustesse avec plus de 75 millions d’utilisateurs actifs  par jour dans le monde. De son coté Zoom annonçait son rapprochement avec Oracle Cloud afin d’assurer au niveau mondial une qualité de service qui lui a fait défaut au début de la crise avec notamment des problèmes avérés en terme de sécurité. Pour y palier Zoom vient d’ailleurs de racheter la startup Keybase

Des solutions à trouver pour entreprises

Dans ce contexte la question est de savoir si ces usages vont perdurer et remplacer plus ou moins définitivement les réunions individuelles, les séminaires et les rendez-vous clients entre autres. C’est encore trop tôt pour le dire mais il est clair que les choses ont changé même du coté des entreprises.

Tout d’abord avec cinq millions de télé-travailleurs pendant cette crise les entreprises et les salariés ont découvert tout d’abord les vertus du télétravail. Cela devrait perdurer avec notamment un contexte législatif favorable à venir. Du coté des solutions technologiques, la crise a mis en exergue  leur robustesse.

En revanche, ces services manquent encore de souplesse pour vraiment se substituer aux interactions humaines. C’est dans ce domaine qu’il faudra chercher les prochaines innovations pour véritablement fait décoller la vidéo en entreprise. C’est un domaine déjà investi par le capital-risque avec l’exemple de la société française PlayPlay qui vient d’annoncer une levée de fonds de 10 millions d’euros pour faciliter la production de vidéo en entreprise. Une première étape avant une digitalisation plus importante des relations humaines avec l’Intelligence Artificielle. 





Articles récents