DigitalCMO

Il y a quelques semaines, nous vous présentions Zenefits, un logiciel de gestion RH en mode SaaS venant simplifier la tâche des TPE et PME. Une start-up anglaise a décidé de venir également en aide aux petites entreprises en leur offrant un service cloud essentiellement axé sur la comptabilité. Grâce à sa solution, Geniac, l’entreprise en question, a levé plus de 30 millions d’euros auprès d’un important cabinet d’audit et de comptabilité londonien, Grant Thornton.

Geniac, le Office as a Service qui vous évite les “distractions” comptables

Créée il y a à peine un an par deux anciens de chez Accenture, Eduardo Martinez et Mike Calvin, la plateforme Geniac est un «Office as a Service», littéralement «Bureau en tant que Service». Autrement dit, elle combine en un logiciel unique les services de comptabilité, fiscalité, RH, juridique et administratif. L’objectif : décharger les TPE et PME du temps consacré à la paperasse pour éviter la « distraction » !

« Nous avons créé Geniac pour intégrer tous les spécialistes et les outils dont une entreprise en croissance a besoin, en offrant aux dirigeants d’entreprises une visibilité complète, de la tranquillité d’esprit et le temps de retourner à ce qu’ils aiment faire», déclare Eduardo Martinez.

Un modèle payant face au modèle gratuit de Zenefits

Si Geniac couvre très bien tous les domaines cités précédemment, sa fonction clé et distinctive reste la comptabilité. La plateforme peut être directement liée aux relevés de comptes de banques partenaires, permet de gérer les factures, les dépenses et de faire valider tout cela automatiquement par une équipe d’experts. Les salariés peuvent scanner leurs justificatifs depuis une application mobile. De même, elle intègre des fonctions permettant de soumettre la déclaration de TVA et  les comptes de gestion.
Geniac est accessible sur abonnement mensuel (119 livres pour le moins cher), avec un tarif évolutif en fonction du nombre de salariés enregistrés sur le logiciel. Evidemment, face à la gratuité de Zenefits, le choix semble vite fait. Mais accompagnée de son nouveau partenaire Grant Thornton, la start-up dispose d’un gros réseau d’experts et son service de validation des comptes, de déclaration de TVA, etc. devrait être très performant.

D’ici la mi-année 2016, l’équipe va se consacrer au recrutement de nouveaux collaborateurs à Londres et Glasgow.


Articles récents