DigitalCMO

Meero, qui compte seulement 3 ans années d’existence, vient d’annoncer une levée de fonds de 237 millions de dollars. La plus grosse levée de fonds parmi les startups françaises cette année. Au total, le site de photographies et services d’image pour les  professionnels a levé depuis sa création 300 millions de dollars.

On connaissait les success story des startups de la photo comme Fotolia racheté il y a 4 ans par Adobe pour 800 M€ mais pas encore celles évoluant dans le monde de la photographie et vidéo professionnelle. Meero pourrait être une de celles-là depuis son annonce de levée de fonds record de 237 millions de dollars.

Avec cet argent la startup française prévoit de finir l’année avec 1 200 employés répartis sur ses cinq bureaux dans le monde. Pour cette levée, qui porte à près de 300 millions de dollars le financement total de cette jeune entreprise, le risque a été réparti entre un grand nombre de fonds : Eurazeo, Prime Ventures, Avenir Growth et GR Capital se sont joints aux investisseurs historiques – Global Founders Capital, Alven, Aglaé Ventures, White Star Capital et Idinvest Partners.

Développer plus de services en BtoBtoC et devenir un studio digital mondial

Meero n’est pas une société qui a disrupté le monde de la photographie professionnelle. Celui-ci avait souffert, bien avant, de la montée en puissance de la photographie grand public avec notamment les capacités offertes par les téléphones portables. Meero a pluôt redonné des outils professionnels de gestion et service  aux semi- professionnels et professionnels de la photographie tout en leur offrant  de nouveaux débouchés dans des marchés comme l’immobilier, les mariages, la restauration et l’e-commerce.

La startup, qui compte aujourd’hui plus de 31 000 clients dans une centaine de pays, souhaite désormais proposer ses services de photographie, jusque-là réservés aux professionnels, à la clientèle des particuliers. Jusqu’à présent elle opérait principalement sur le marché des professionnels avec sa suite d’outils mymeero (comptabilité, CRM, marketing…) destinée à faciliter la gestion de leur activité. et l’animation de cette communauté qui était pas fédérée. Meero dans ce domaine a même lancé une fondation de soutien à la photographie… Autant de projets lancés par Meero qui souhaite se focaliser sur LA mission qui l’anime depuis sa création.

Mais dans l’avenir Meero veut surtout se renforcer technologiquement dans l’édition automatique, la retouche  et d’enrichissement de contenu photographique. Un peu à l’image de certains services gratuits proposés par les réseaux sociaux. Même si le service proposé par Meero offre davantage de valeur ajoutée La jeune entreprise estime que 60 minutes de prise de vue réelle nécessitent jusqu’à 4 heures de travail de post production supplémentaires. Les technologies de pointe d’édition, d’enrichissement de contenu et d’automatisation de la retouche développées par Meero réduisant, selon elle, ce temps à quelques secondes. Meero se positionne donc dans le futur comme un studio mondial automatisé permettant de produire photo et vidéo à des prix très compétitifs. Il restera à Meero, dans cette transition, à conserver le support de sa communauté, qui pour l’instant a fait son succès.

 


Articles récents