DigitalCMO

L’éditeur américain de solutions d’engagement commerciaux, positionné également sur l’automatisation de l’ABM, vient d’annoncer une levée de fonds de 50 millions de dollars destinée à consolider ses positions sur l’engagement commercial digital. Salesforce Venture profite de ce tour de table pour rentrer au capital d’Outreach.

Alors que les grands acteurs du CRM comme Salesforce se sont développés en automatisant les fonctions back office de l’activité commerciale et notamment la gestion des clients, Outreach a cherché à se positionner depuis ses début sur la partie front office avec notamment une solution permettant un meilleur engagement commercial. Dans son communiqué,  Manny Medina, CEO de cette société basée à Seattle, réaffirme ce positionnement notamment dans le contexte de l’après-crise sanitaire. “La pandémie a changé les ventes pour toujours et a mis en avant l’importance d’avoir une plate-forme d’engagement commercial. Des produits comme Outreach qui offrent une grande visibilité et polyvalence sont désormais nécessaires pour tous les vendeurs afin de réussir” a-t-il déclaré.

Concrètement les solutions d’Outreach permettent d’automatiser au niveau commercial un certain nombre de process et surtout elles donnent des outils directement aux commerciaux pour renforcer leur prospection commerciale. Ce type de solutions a deux avantages. Le premier est de fournir des outils collaboratifs permettant de mettre en place plusieurs tactiques de gestion de compte et de les faire évoluer facilement. Une gestion ABM (Account Based Management) en temps réel peut être ainsi déployée. Deuxième avantage :  Outreach propose des outils d’engagement digitaux au niveau de chaque commercial. Les fonctions de marketing automation peuvent être ainsi déportées au niveau de chaque commercial plutôt que d’être pilotées de manière centrale par le marketing.

Investir dans les outils de la distanciation commerciale

Dans cette levée de fonds, on note la présence de  Sands Capital et la participation de Salesforce Ventures. Avec cette levée de fonds, Outreach dont les effectifs sont d’un peu plus de 600 salariés, est valorisé à 1,33 milliard de dollars pour un montant total de fonds levés de  289 millions de dollars. Avec ce nouveau financement Outreach déclare vouloir investir davantage dans l’intelligence artificielle avec Outreach Kaia, son nouveau  assistant d’IA. Outreach souhaite donc être aussi un acteur de l’automatisation de la fonction commerciale à une période ou les efforts de distanciation sociale nécessitent  de nouveaux outils digitaux au niveau commercial.

En photo : Manny Medina, CEO et co-fondateur d’Outreach ©DR

 

 





Articles récents