DigitalCMO

Avec – 2% au second trimestre 2020 comparé à la même période de 2019, Alphabet, maison mère de Google, connait la première baisse de son chiffre d’affaires depuis son entrée en Bourse il y a 16 ans. Les autres GAFA publient des résultats en croissance avec notamment Amazon qui progresse de 40%.

Le chiffre d’affaires d’Alphabet s’est élevé à 38,29 milliards de dollars au second trimestre 2020 soit une baisse de 2 % par rapport au même trimestre de l’année dernière. C’est la première fois que Google enregistre une perte et, du coup, c’est l’info principale des résultats trimestriels des GAFA publiés le 31 juillet.

Les revenus publicitaires qui génèrent le chiffre d’affaires le plus important chez Alphabet se sont élevés à 29,867 milliards de dollars contre 32,494 milliards de dollars au deuxième trimestre 2019. Heureusement, Google Cloud – qui comprend Google Cloud Platform (GCP) et G Suite – a connu une hausse de 43 % par rapport à l’année dernière avec un chiffre de 3,007 milliards de dollars.

La pandémie est responsable de cette baisse pour Ruth Porat, chief financial officer (CFO) d’Alphabet Inc, qui a précisé qu’en fin de trimestre les annonceurs avaient quasiment autant investis que l’année dernière. L’action d’Alphabet reste néanmoins stable et la firme a annoncé que ses embauches seraient réduites pour le reste de l’année 2020. L’effectif devrait rester à 127 498 personnes.

Amazon triomphe, Facebook progresse, Apple n’a plus d’iPhone en stock

Tout va bien pour Amazon qui réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 40% avec 89 milliards de dollars et un bénéfice net qui double à 5,2 milliards. Durant la pandémie Amazon a augmenté ses capacités de livraison de 160% et AWS, son service de cloud, a généré près de 11 milliards de recettes.

Le chiffre d’affaires de Facebook a progressé de 11% au deuxième trimestre avec 18,7  milliards de dollars. Près d’1,8 milliards de personnes utilisent Facebook chaque jour soit une augmentation de 12%.

Belle progression également pour Apple qui a réalisé 59,7 milliards de dollars de revenus sur le deuxième trimestre soit 11% de progression par rapport à 2019. A noter que les ventes d’iPhone ont engendré 26,42 milliards soit quatre milliards de plus que les prévisions des analystes et il y aurait désormais plusieurs semaines d’attentes  pour les iPhone ! A noter que des équipements comme les iPad ou les ordinateurs Mac ont même connu un regain d’intérêt avec 20% de ventes en plus.

En photo : Ruth Porat, chief financial officer (CFO) d’Alphabet Inc, maison mère de Google.  ©DR





Articles récents