DigitalCMO

Jeux Olympiques à Paris en 2024, Coupe du Monde de Rugby en France en 2023 mais aussi l’accélération de l’innovation dans le sport avec de nouveaux usages dans le  domaine de la santé et des données tendent à structurer un secteur qui séduit un nombre croissant d’investisseurs. C’est dans ce cadre que la Caisse d’Epargne et Seventure Partners on annoncé  trois investissements dans le cadre d’un fonds d’investissement français dédié à l’économie du sport nommé  Sport & Performance Capital.

Le fonds  Sport & Performance Capital lancé par la Caisse d’Epargne et Seventure est présenté comme un fonds d’environ 80 M€ destiné à financer des startups et des PME évoluant dans le domaine du sport et du mieux-vivre.  Ce fonds n’est pas un fonds d’amorçage. Dans son communiqué de presse la Caisse d’Epargne et Seventure précise que ce fonds d’investissement dédié au sport permettra de sélectionner une quinzaine d’entreprises de l’économie du sport afin de les soutenir, de les financer et de les accompagner dans leur développement jusqu’en 2029. Pour rappel, avec 750 M€ sous gestion, Seventure Partners est l’un des principaux acteurs européens du capital innovation et fait partie du Groupe BPCE

Pour l’instant ce fonds a déjà investi dans trois jeunes entreprises. La première se situe dans l’e-commerce et se nomme Hardloop. Cette jeune entreprise aide les débutants ou les athlètes de haut-niveau à trouver le meilleur matériel pour leurs aventures sportives d’extérieur (ski, escalade ou encore randonnée). La seconde est MOVE’N SEE qui se positionne sur le marché de la vidéo. La jeune entreprise a créé PIXIO un robot caméraman destiné à se filmer pendant des heures soi-même sans l’apport d’un cadreur. Les sportifs sont bien sûr la cible principale de la société mais ce robot-caméra est également très utile pour d’autres usages comme pour des conférences, des répétitions de spectacles, des tournages ou encore des spectacles de danse.

Le troisième investissement de ce fonds se situe dans la donné sportive avec SkillCorner : cette jeune entreprise parisienne développe des algorithmes d’intelligence artificielle appliqués aux sports collectifs professionnels. A partir d’une simple vidéo de matchs, les algorithmes identifient chaque joueur, chaque fait de jeu, chaque tactique pour offrir des analyses et des visualisations. Cette jeune entreprise tente de combiner deux services digitaux : l’accès à des données live de matchs et des visualisations innovantes. A noter qu’AWS (Amazon Web Services)  vient d’annoncer un partenariat avec la Bundesligua, la ligue de football allemande, qui va dans le même sens.

 





Articles récents