DigitalCMO

Fondée en 2009 par Jean-Noël Rivasseau, qui occupe le poste de CTO, et actuellement présidée par Jean-René Boidron, Kameleoon s’est trés tôt positionnée sur le marché de la métrique web avec une solution d’A/B testing qui a évolué progressivement vers une plateforme globale de personnalisation. Kameleoon vient de lever 5 M€ pour se renforcer technologiquement sur le marché de la mesure sur le marché des sites de e-Commerce.

C’est bien la croissance actuelle du e-commerce qui tire la demande en solutions de mesure et de performance web. Selon les chiffres de la FEVAD,  le nombre de sites d’e-commerces a augmenté de 24 000 pour atteindre 180 000  en 2018  et sur le 1er trimestre 2019 les ventes en e-commerce ont progressé de plus de  11 % avec une forte progression des usages sur mobile qui demande une adaptation permanente des sites e-commerce. La barre des 100 milliards de chiffre d’affaires devrait être atteinte en 2019 estime la Fédération du e-commerce et de la vente  à distance (Fevad). Avec en corollaire une explosion des interactions. En 2018,  les transactions en ligne avait, toujours selon la Fevad, progressé de 20 % pour atteindre plus de 1,2 milliards de transactions.

Kameleoon a démarré son activité en se spécialisant  en A/B testing classique et en optimisation de sites avec un certain succès puisqu’elle revendique une base de clients de plus de 500 grandes entreprises de tous secteurs d’activité comme Cdiscount, FNAC/Darty, OUI.sncf, le groupe BPCE, Auchan, Lidl, Michelin, ou encore Renault, Toyota, le groupe Axel Springer.

Pour faire face à la technologisation croissante du marché, notamment avec la montée en puissance des solutions à base d’Intelligence Artificielle, les fondateurs ont décidé de rester dans la course technologique avec une levée de fonds de 5 millions d’euros. Sur leur blog les deux dirigeants indiquent  notamment que si ce virage coute cher sur le plan des investissements informatiques il se révèle  inéluctable notamment pour résister à la pression des grands éditeurs de logiciels  qui sont aussi positionnés sur ce créneau comme Adobe, Salesforce ou IBM. Face à ces grands acteurs l’avenir de start-up comme Kameleoon passe par le service et une stratégie à valeur ajoutée au delà des métriques informatiques.

Pour cela l’équipe de dirigeante Kameleoon mise sur l’Intelligence Artificielle qui permet de construire des solutions sur mesure permettant d’améliorer l’analyse des conversions, les comportements des visiteurs des sites et leurs besoins une fois en ligne et en temps réel. L’objectif étant de fournir en retour une réponse personnalisée et individualiser ainsi la relation grâce à une forte automatisation. Tout comme AB Tasty qui a levé 17 M de dollars il y a un an, l’enjeu pour Kameleoon sera de fidéliser des clients dont les besoins technologiques sont croissants et qui pourraient se tourner dans ce cadre vers des grands éditeurs. L’Intelligence Artificielle qui reste un marché de développement de solutions individuelles pas encore standardisées laisse une fenêtre ouverte aux jeunes startups qui sont positionnées sur ce marché.


Articles récents